3 min de lecture Renault

Renault : l'usine de Flins va devenir un site de recyclage

Rien ne se perd, tout se transforme : le site de Flins va se réinventer pour devenir une usine de recyclage de vielles voitures. L'objectif est de faire revivre jusqu'à 100.000 voitures en 2030.

Eco_245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Et si l'avenir de l'automobile était dans le recyclage ? Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Marie Gingault

L'usine Renault de Flins (Yvelines) va arrêter de produire des voitures en 2024 et va devenir un site de recyclage des vieilles voitures. Renault, c'était des voitures à vivre dans les années 80, ce sera maintenant des voitures à faire REvivre. 3.700 salariés à Flins, et à partir de 2025, l'usine va recycler les voitures Renault, récupérer les pièces détachées. Cela permettra de faire revivre 45.000 véhicules par an. L'objectif est même de monter jusqu'à 100.000 voitures traitées en 2030. Renault a déjà une filiale, Indra, qui fait du recyclage de pièces mais on passe cette fois à un niveau industriel.

Flins, c'est la plus vieille usine Renault encore en activité. Elle a vu naître la Dauphine, la 4L, la Twingo, mais on ne va pas se mentir : la production en France a été divisée par deux en 20 ans. L'hexagone reste compétitif pour produire des SUV ou des véhicules utilitaires, car il y a une grosse marge sur ces produitslà, mais elle est complètement hors jeu sur les petits modèles qui sont produits ailleurs en Europe ou au Maroc. Flins a une histoire et c'est bien son problème : elle n'est plus compétitive par rapport à des usines flambant neuves comme Tanger ou Onnaing pour Toyota.

Voiture d'occasion : l'avenir de l'automobile français ?

Faire du recyclage, c'est malin. Attention, quand Renault parle de recyclage à Flins, on ne parle pas d'une super casse à ciel ouvert sur le bord du périph'. C'est même un moyen de rattraper un peu notre retard par rapport à d'autres pays parce que, finalement, le recyclage n'est pas bien fait dans le monde de l'automobile.

Jusqu'ici, le recyclage automobile, ça ressemble plus à Bourvil dans "le Corniaud" quand il jette à la mer une batterie remplie de diamants. Regardez bien ce qui se passe à Flins, mais aussi ce qu'on veut faire à Béthune sur le site Bridgestone avec une usine de recyclage des pneus. L'avenir de l'automobile à la française, c'est peut-être la voiture d'occasion.

Penser la voiture sur tout son cycle de vie

À lire aussi
Carlos Ghosn à Beyrouth le 8 janvier 2020 justice
Carlos Ghosn : l'ex-PDG de Renault-Nissan aurait caché 73 millions d'euros

Pour recycler ces sites industriels, ça ne se fait pas d'un claquement de doigt. Il va d'abord falloir former les ouvriers de Flins, mais ils sont plutôt jeunes et prêts à apprendre. Mais surtout, on va pouvoir penser la voiture sur tout son cycle de vie. C'est aussi le moment d'apprendre à recycler les batteries. On ne sait pas le faire aujourd'hui, ça part directement en Asie.

On va ainsi penser une voiture de sa conception à sa destruction. On va peut-être limiter les matériaux composites qui ne se recyclent pas. On ne rattrapera sans doute pas notre retard sur les batteries, mais si on peut éviter un scandale sanitaire dans 10 ans parce qu'on ne sait pas quoi faire de la pollution des batteries, ce serait bien. Les constructeurs automobiles le savent : à ce moment, c'est eux qui seront jugés responsables du scandale sanitaire.

Le Plus

Les ventes d'ordinateurs explosent. Un accord a enfin été trouvé hier entre la majorité des partenaires sociaux pour encadrer le télétravail. Tant mieux. Il y a, en tout cas, un secteur qui se frotte les mains grâce au télétravail : ce sont les vendeurs de PC portables. Les ventes ont augmenté de 3,6% au 3ème trimestre. Ça faisait 10 ans que les ventes chutaient de façon ininterrompue.

La note

10/20 à Disney. Une note indulgente, car ils n'y sont pour rien, mais le groupe américain a encore alourdi son plan de réduction d'effectifs. Il va licencier 32.000 personnes dans ses parcs d'attractions fermés à cause de la pandémie. C'est le cas en France où Disneyland Paris restera fermé pour Noël après avoir raté Halloween.

Lire la suite
Renault Voitures anciennes Véhicule
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants