1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. PV : il est victime d'usurpation d'identité et doit payer plus de 6.000 €
2 min de lecture

PV : il est victime d'usurpation d'identité et doit payer plus de 6.000 €

Abdoulaye se retrouve plongé dans une spirale infernale. On lui réclame 6.214 euros pour des infractions routières dont il n’est pas l’auteur. Il vient même de subir une première saisie de 848 euros sur son compte !

Un PV de stationnement (illustration)
Un PV de stationnement (illustration)
Crédit : SIPA
Usurpation d'identité : il doit plus de 6.000 € pour 46 amendes dont il n'est pas l'auteur
00:16:00
Julien Courbet & Alexis Kergus

Le 22 février 2021, en relevant son courrier, Abdoulaye tombe sur une étrange lettre de l’administration. Il découvre un avis de saisie administrative pour une trentaine d’infractions routières ! Il ne comprend pas, d’autant qu'il a toujours réglé ses contraventions. 

Immédiatement, il appelle le centre des amendes. Sauf qu’au lieu de lui évoquer une erreur, on lui dit, qu’en tout, 46 amendes sont à son nom ! Le tout pour des infractions commises entre 2017 et 2020 avec des véhicules à chaque fois différents ou presque et des individus qui le déclarent systématiquement conducteur. 

Conscient d’être victime d’une usurpation d’identité, Abdoulaye dépose plainte. Mais, inévitablement, en octobre, il reçoit un courrier de relance. Cette fois, pour faire stopper la machine, il écrit directement à l’officier du ministère public, mais ne reçoit aucune réponse. 

"On me saisit de l'argent sur mon salaire"

Abdoulaye est désespéré et ne sait plus quoi faire. "A chaque fois que j'essaye de contester par téléphone ou autre, on me dit que je suis au mauvais endroit", explique Abdoulaye en direct ce 8 mars dans Ça peut vous arriver. "A présent, on me saisit de l'argent sur mon salaire", ajoute-t-il. 

À lire aussi

Car en effet, le 4 février dernier, Abdoulaye fait l’objet d’une première saisie sur son compte de 848 euros ! Abattu, il renvoie alors un nouveau courrier recommandé à l’officier du ministère public. Il précise que ses données GPS ne correspondent pas à celles relevées par l’administration sur les contraventions. Pourtant, une nouvelle fois, personne ne lui répond et, entretemps, Abdoulaye reçoit un nouveau courrier lui indiquant qu'il est redevable de 6.214 euros !

"Il est très probable qu'Abdoulaye soit victime d'une arnaque à la mode car il reçoit des PV pour des infractions un peu partout en France avec des personnes différentes à chaque fois. Donc ces gens utilisent le numéro du permis de conduire d'Abdoulaye pour dénoncer le conducteur", souligne Charlotte Méritan dans l'émission. Abdoulaye souhaite qu'on lui restitue les 848 euros saisis et qu'on lève toutes les amendes indûment attribuées.


 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/