1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 7h30 - Compteur Linky : les Français ne paieront pas plus, assure l'exécutif
1 min de lecture

Les infos de 7h30 - Compteur Linky : les Français ne paieront pas plus, assure l'exécutif

Par la voix de la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, le gouvernement a assuré que "les consommateurs ne paieront pas plus", en raison du déploiement du compteur d'électricité communicant Linky.

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement
Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Les infos de 7h30 - Compteur Linky : les Français ne paieront pas plus, assure l'exécutif
06:55
Le journal RTL de 7h30 du 02 juin 2021
06:55
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet
Animateur

Les Français vont-ils devoir payer leur compteur Linky ? Selon les associations de consommateurs, la réponse est clairement oui puisqu'elles estiment qu'une somme de 15 euros par an pendant sept ou huit ans va devoir être déboursée par les Français. De son côté, Enedis dément formellement tout comme la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon.

"La commission de régulation de l'électricité et de l'énergie a vérifié et confirmé que le coût total du projet sera, in fine, inférieur au budget initial et que les économies de charge prévues sont bien au rendez-vous et donc incluses dans le tarif" a précisé la membre du gouvernement. 

"Donc je vous le répète, les consommateurs ne paieront pas plus au titre de Linky" a ajouté Emmanuelle Wargon depuis l'Assemblée nationale, où elle était interrogée sur le coût du nouveau compteur intelligent.

À écouter également dans ce journal

Société - Le risque de certains médicaments est très mal connu chez les femmes enceintes. L’Agence du médicament lance ce mercredi 2 juin une campagne nationale alors que seulement trois futures mamans sur dix sont "suffisamment" sensibilisées à leurs risques.

À lire aussi

Tendances - La Banque de France annonce que les Français ont épargné environ 142 milliards d'euros de plus qu'en temps normal entre la fin du premier trimestre 2020, soit peu après l'irruption de la Covid-19 dans le pays, et la fin du premier trimestre 2021.

Faits divers - L'homme soupçonné d'avoir agressé et proféré des injures racistes dimanche à un livreur noir devant un restaurant de Cergy-Pontoise, dans le Val-d'Oise, a été interpellé mardi à Paris avant d'être placé en garde à vue.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/