1 min de lecture Gouvernement

Logement social : Wargon dénonce les maires qui disent "que c'est bien mais pas chez eux"

INVITÉE RTL - La ministre déléguée chargée du logement Emmanuel Wargon entend détruire les ghettos français et encourager la construction de logements sociaux.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Logement social : "Les maires ne peuvent pas choisir que c'est bien mais pas chez eux", dit Wargon Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Florise Vaubien

La ministre déléguée chargée du logement veut casser les ghettos, notamment pour lutter contre le séparatisme islamique. Le gouvernement veut encourager les communes à construire plus de logements sociaux. 

"Casser les ghettos, c'est revoir la manière dont on vit ensemble pour qu’on ait plus de mixité et plus de mélange des populations", explique Emmanuelle Wargon qui entend "s’attaquer au sujet". Elle considère que le logement social est "la clef pour atteindre cet objectif". "Il faut recommencer à construire car on n'en construit pas assez", ajoute la ministre qui détaille que près de 100.000 logements sociaux sont construits chaque année. 

Emmanuelle Wargon plaide pour prolonger la loi qui oblige les maires à attribuer un espace dédié à ce type de logements. Certains maires ne veulent pas construire de telles habitations et préfèrent payer une amende. "On augmente les amendes dans des villes ou alors on reprend les permis de construire", indique-t-elle. 

"Pour la première fois, on va sanctionner plus de la moitié des communes qui ne respectent pas" cette mesure. "Il faut être ferme : les maires ne peuvent pas choisir que les logements sociaux c’est bien, mais pas chez eux", conclut la ministre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Consommation Social
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants