1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : pourquoi les cantines scolaires en France sont impactées
2 min de lecture

Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : pourquoi les cantines scolaires en France sont impactées

Le conflit en Ukraine ne cesse de faire grimper les prix depuis trois mois, à tel point que certaines cantines scolaires ont dû revoir leurs prix à la hausse.

Une cantine scolaire à Bordeaux (illustration).
Une cantine scolaire à Bordeaux (illustration).
Crédit : SERGE POUZET/SIPA
Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : les cantines scolaires impactées par le conflit
00:16:25
Le journal RTL de 18h du 24 mai 2022
00:16:25
Bertrand Frachon - édité par Nicolas Barreiro

Trois mois de guerre plus tard, tout un continent apprend toujours à vivre avec les conséquences du conflit en Ukraine. L'invasion russe impacte notamment le coût des matières premières, ce qui pousse d'ailleurs certaines communes à revoir à la hausse les tarifs de leurs cantines. C'est le cas à Chazelles-sur-Lyon dans la Loire, une commune de 5.000 habitants.

L'adjoint aux finances, Michel Néel, l'affirme, ce n'est jamais de gaîté de cœur qu'on augmente le tarif des cantines. La petite commune n'avait plus le choix devant l'augmentation de son prestataire. "Il nous a augmenté de dix centimes son nouvel appel d'offres, donc on répercute simplement cette augmentation sur le coût de la cantine pour les parents d'élèves", explique Michel Néel. "Nous serons pour cette année à 3€55 pour les inscriptions annuelles, sachant que ces 3€55 ne couvrent même pas le prix que nous payons au prestataire qui est de 3€80".

La hausse de tarif du prestataire s'ajoute pour la commune à l'augmentation des prix de l'énergie et des salaires du personnel. Les parents d'élèves rencontrés par RTL à la sortie de l'école sont devenus fatalistes. "Il y a tout qui augmente donc on fait avec, on n'a pas le choix", déplore une mère de famille. "On continuera de la laisser à la cantine parce qu'on n'a pas le choix. Il faut continuer à travailler et malheureusement on ne pas faire autrement", constate un père. La mairie a promis en revanche qu'il n'y aurait pas de nouvelle hausse à la rentrée de septembre.

À écouter également dans ce journal

Roland-Garros - "Aujourd'hui est un grand jour pour moi, le jour de dire aurevoir à mon compagnon de toujours". C'est sur ces mots que Jo-Wilfried Tsonga a mis un terme à sa carrière après une défaite au premier tour.

À lire aussi

Justice - Après avoir été mis en examen et incarcéré dans le cadre d'une enquête pour "traite des êtres humains" et "viols sur mineure", le PDG du groupe Assu 2000 Jacques Bouthier a démissionné.

Nicolas Hulot - L'ancien ministre de la Transition écologique est entendu à Paris par la Brigade de protection des mineurs. Il est visé par une plainte pour viol par une femme qui était mineure lors des faits.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/