1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Caesar, Harpoon, Terminator... Ces nouvelles armes qui changent l'aspect du conflit
1 min de lecture

Caesar, Harpoon, Terminator... Ces nouvelles armes qui changent l'aspect du conflit

ÉCLAIRAGE - Le Danemark s'est engagé à fournir des missiles Harpoon à l'Ukraine, alors que la Russie vient de déployer son nouveau char "Terminator".

Illustration d'un véhicule russe de soutien aux chars Terminator, ici en 2017 près de Leningrad
Illustration d'un véhicule russe de soutien aux chars Terminator, ici en 2017 près de Leningrad
Crédit : Vasily MAXIMOV / AFP
ÉCLAIRAGE - Le Terminator, le tank de l'armée russe qui fait des ravages
00:01:21
Caesar, Harpoon ... ces nouvelles armes qui changent l'aspect du conflit
00:01:21
Emilie Baujard - édité par Thomas Pierre

Cela fait trois mois, jour pour jour que la guerre a débuté en Ukraine. Les militaires ukrainiens ont pu résister face à la Russie, surtout grâce à l'envoi massif d'armes occidentales. Et cela se poursuit avec de nouveaux moyens militaires qui entrent actuellement sur le terrain ukrainien.

Il y a le canon français Caesar qui, selon les médias ukrainiens, a commencé à être déployé et utilisé dans l'est du pays. Un canon avec 40 kilomètres de portée, très précis, capable de pulvériser un hectare en une minute. Mais surtout une mauvaise nouvelle pour l'artillerie russe qui pourra être visée à 40 km de distance avec une précision d'un mètre.

Autre livraison prochaine, de taille elle aussi : les missiles antinavires Harpoon. De conception américaine, mais donnés par les Danois, ces missiles d'une portée de 125 à 300 kilomètres devraient être déployés au port d'Odessa, pour permettre aux Ukrainiens d'escorter leurs exportations de blé.

Le char russe Terminator déployé

À voir maintenant comment Vladimir Poutine réagira face à ces nouvelles livraisons. Les Russes, eux, ont déployé leur nouveau tank Terminator. Ce char surarmé est capable de toucher plusieurs cibles en même temps, mais c'est surtout un char davantage blindé qui permet de protéger les autres chars russes de l'artillerie ukrainienne. 

À écouter aussi

Une meilleure défense, une meilleure logistique de l'arrière. C'est en partie ce qui explique pourquoi les Russes arrivent à reprendre le dessus. Dans l'ouest, l'offensive se concentre autour de la ville de Severodonetsk, une ville de 100.000 habitants pilonnée sans relâche depuis plusieurs jours, faisant craindre un scénario comme à Marioupol. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/