1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les actualités de 7h30 - Airbus annonce la fin de la production de l'A380
2 min de lecture

Les actualités de 7h30 - Airbus annonce la fin de la production de l'A380

En sursis depuis quelques temps, la production de l'A380, le gros porteur d'Airbus, va bel et bien s'arrêter. Les livraisons cesseront en 2021.

Un Airbus A380 dans le ciel du Bourget, le 21 juin 2017
Un Airbus A380 dans le ciel du Bourget, le 21 juin 2017
Crédit : AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT
Airbus annonce la fin de la production de l'A380
00:07:32
Airbus annonce la fin de la production de l'A380
00:07:33
Claire Gaveau & AFP & La rédaction de RTL

La fin de l'A380 est dorénavant actée. En sursis depuis quelques temps, à cause du manque de rentabilité de l'appareil, Airbus a annoncé mettre fin à la production alors que les livraisons cesseront en 2021.

Une décision prise après que la compagnie aérienne Emirates a décidé de réduire ses commandes de ce gros porteur. "La conséquence de cette décision est que notre carnet de commandes n'est plus suffisant pour nous permettre de maintenir la production de l'A380, a déclaré Tom Enders, le président d'Airbus, dans un communiqué". Emirates remplace cette commande par une autre pour 40 A330neo et 30 A350. 

Il faut dire que l'A380, malgré une véritable prouesse technique, n'a jamais réellement convaincu. Jugée trop chère, peu rentable et inadaptée au marché des transports aériens, la production de ce vaisseau amiral, dont le prix est estimé à 400 millions d'euros, va donc logiquement s'arrêter.

En réalité, il n'y a que 220 avions de ce type en service et Airbus les fabriquait à un rythme extrêmement faible, soit six à huit appareils par an. Si l'on compare ce chiffre avec les deux exemplaires par jour de l'A320, best-seller des avions européens, l'A380 est un flop. Un échec qui s'explique par une rentabilité insuffisante, et une mauvaise conception marketing.

À regarder

Airbus annonce la fin de la production de l'A380
00:01:41

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

L'ex-boxeur Christophe Dettinger écope de prison ferme mais sa peine est aménageableL'ancien boxeur est condamné à 1 an d'emprisonnement et 18 mois de sursis pour avoir frappé des gendarmes lors de l'acte 8 des Gilets Jaunes à Paris. Mais il peut bénéficier d'un régime de semi-liberté.

Il aura fallu moins de 5 ans : Netflix a désormais plus d'abonnés que Canal Plus. Le géant américain de la vidéo à la demande affiche désormais 5 millions de clients en France. Il devient ainsi le premier acteur de la télévision payante.

Les "gilets jaunes" se voient refuser l'amnistie par Edouard Philippe pour toutes les personnes condamnées depuis le début du mouvement. Le Premier ministre leur a répondu très fermement hier soir lors de La Grande Explication sur RTL et LCI.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/