1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : l'ex-boxeur Christophe Dettinger jugé ce mercredi 13 février

Actuellement en détention, l'homme de 37 ans comparaît pour avoir boxé des gendarmes sur une passerelle, lors de l'acte 8 du mouvement à Paris.

L'ex-boxeur Christophe Dettinger
L'ex-boxeur Christophe Dettinger Crédit : Capture d'écran Facebook
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Christophe Dettinger risque jusqu'à sept ans d'emprisonnement. L'ancien boxeur, champion de France 2007 et 2008 des lourds-légers, avait été filmé en train de frapper deux gendarmes sur une passerelle au-dessus de la Seine, lors d'une mobilisation le 5 janvier, l'acte 8 des "gilets jaunes". 

L'homme de 37 sera jugé pour "violences volontaires en réunion sur personnes dépositaires de l'autorité publique" ce mercredi 13 février à Paris. Christophe Dettinger s'était présenté le 7 janvier à la police, qui le recherchait activement depuis la diffusion des images, rapidement devenues virales. 

Les deux gendarmes blessés, qui se sont constitués parties civiles, se sont vu prescrire 15 et 2 jours d'incapacité totale de travail (ITT). "C'était taper pour vraiment faire mal voire tuer s'ils le pouvaient", avait déclaré l'un d'eux à la presse.  

À lire aussi
Le président de la République Emmanuel Macron le 22 décembre 2018. Élysée
"Gilets jaunes" : ces jours où Emmanuel Macron a été ébranlé par la crise

Il aurait agi dans "accès de colère"

Lors de sa brève comparution devant le tribunal, le 9 janvier, le prévenu avait dit "regretter (ses) actes" et demandé un délai pour préparer sa défense. Ce père de trois enfants au casier judiciaire vierge avait expliqué avoir eu un accès de colère après avoir "vu des gendarmes matraquer un jeune homme et une femme au sol". 

Incarcéré depuis ce jour-là, il comparaîtra détenu. La cour d'appel de Paris a rejeté fin janvier une demande de remise en liberté, à laquelle s'opposait le ministère public en raison de la "personnalité extrêmement inquiétante et dangereuse" de cet homme "parfaitement impulsif et totalement déterminé à commettre des actes violents". 

Invitée sur RTL le 6 février dernier, son épouse avait exprimé son appréhension à l'approche du procès. "On est inquiets qu'il reste incarcéré, qu'il fasse de la prison ferme. Les enfants sont complètement dépassés... Nous sommes complètement dépassés par les événements qui arrivent en fait", a expliqué Karine Dettinger. Elle a également confié que son mari avait peur d'être jugé "pour l'exemple". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Justice Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796524858
"Gilets jaunes" : l'ex-boxeur Christophe Dettinger jugé ce mercredi 13 février
"Gilets jaunes" : l'ex-boxeur Christophe Dettinger jugé ce mercredi 13 février
Actuellement en détention, l'homme de 37 ans comparaît pour avoir boxé des gendarmes sur une passerelle, lors de l'acte 8 du mouvement à Paris.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/gilets-jaunes-l-ex-boxeur-christophe-dettinger-juge-ce-mercredi-13-fevrier-7796524858
2019-02-13 07:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QgPlva0dAW_DJ9aPiadIsQ/330v220-2/online/image/2019/0207/7796476894_l-ex-boxeur-christophe-dettinger.png