1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Gaz, salaires, passe sanitaire… Ce qui change au 1er octobre
3 min de lecture

Gaz, salaires, passe sanitaire… Ce qui change au 1er octobre

Flambée du prix du gaz, hausse du SMIC et des APL, extension du passe sanitaire… Le mois d'octobre est riche en nouveautés favorables ou non à votre portefeuille.

Le prix du gaz va de nouveau augmenter au mois d'octobre (illustration)
Le prix du gaz va de nouveau augmenter au mois d'octobre (illustration)
Crédit : Eric PIERMONT / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Le mois d'octobre apporte son lot de changements, parmi lesquels des bonnes et des mauvaises nouvelles pour votre portefeuille, à commencer par une nouvelle flambée du prix du gaz. Les tarifs réglementés appliqués par Engie vont bondir de 12,6% TTC au 1er octobre.

Cette nouvelle hausse résulte "des prix du gaz sur le marché mondial qui se répercute sur les coûts d'approvisionnement du fournisseur de gaz Engie"', justifie la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Près de 2,8 millions de consommateurs français sont impactés par cette nouvelle augmentation des tarifs, la sixième en six mois. En septembre, le prix du gaz avait déjà bondi de 8,7%.

D'autres changements sont à prévoir pour le mois d'octobre tels qu'une nouvelle extension du passe sanitaire, une hausse des APL, une revalorisation salariale pour les soignants ou encore une augmentation du SMIC

Les adolescents concernés par le passe sanitaire

Le passe sanitaire continue de s'étendre. Depuis le jeudi 30 septembre, il est devenu nécessaire pour les adolescents âgés d'au moins 12 ans et deux mois. Comme les adultes jusqu'à présent, ils doivent se munir de document pour accéder aux restaurants, cinémas ou pour prendre le train.

Les APL et le salaire des soignants revalorisés

À écouter aussi

Après un gel de la revalorisation en 2018 ainsi qu'une désindexation des APL sur l’indice de référence des loyers inscrite dans les budgets 2019 et 2020, les aides personnalisées au logement connaissent une légère hausse au mois d'octobre. Cette augmentation, à hauteur de 0,42%, résulte d'une hausse du prix moyen des loyers.

Comme prévu à l'issue du Ségur de la santé, les infirmières, aides-soignantes, cadres de santé, auxiliaires de puériculture, manipulateurs radio ou encore masseurs-kinés bénéficieront d'une revalorisation de leurs grilles de salaires. Celle-ci concerne près de 500.000 soignants.

Cette augmentation touchera d'abord les 200.000 aides-soignants titulaires de la fonction publique hospitalière, qui toucheront 45 euros net de plus par mois après un an de carrière,  jusqu’à 468 euros. Les 153.000 infirmiers en soins généraux gagneront 107 euros net de plus avec un an d’ancienneté et jusqu’à 353 euros en fin de carrière. 

Les salariés au SMIC toucheront également un peu plus à partir du mois d'octobre. Conséquence directe de l'inflation, le salaire minimum va connaître une hausse de 2,2%. Cette revalorisation se traduit par le versement de 35 euros bruts mensuels supplémentaires.

Nouvelles règles pour le calcul de l'allocation chômage

Mesure phare de la réforme controversée de l'assurance chômage, les nouvelles règles de calcul du montant de l'allocation chômage entrent en vigueur. 

Cette modification du calcul du salaire journalier de référence (le SJR, base de l'allocation), vivement contestée par les syndicats, est censée favoriser la stabilité de l'emploi en rendant moins favorable l'indemnisation du chômage des salariés ayant alterné contrats courts et inactivité. 

Un numéro vert de prévention au suicide

Promis en juillet 2020 dans le cadre du Ségur de la santé, le nouveau numéro national de prévention du suicide, 31 14, sera accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. "Il permettra aux Français qui traversent un moment très difficile, avec des idées noires, des pensées morbides, une tristesse, une dévalorisation de soi-même, de profondes angoisses, de trouver immédiatement une réponse à leur malaise", a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/