2 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : "Beaucoup de commerçants sont inquiets", dit Yohann Petiot

INVITÉ RTL - Les commerces rouvriront à partir du lundi 11 mai. Le directeur général de l'Alliance du Commerce et de l'Habillement rappelle que "la fin du confinement ne signifie pas une reprise d'activité à taux plein".

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Déconfinement : "Beaucoup de commerçants sont inquiets", dit Yohann Petiot Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Quentin Marchal

À partir du lundi 11 mai, de nombreuses enseignes et commerces vont rouvrir leurs portes partout en France, dans des conditions sanitaires très strictes. Pas plus de 3 clients dans les magasins, gel hydroalcoolique à disposition ou encore port du masque obligatoire seront des règles qui feront partie du quotidien des commerçants pendant le déconfinement.
 Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce et de l'Habillement, souligne néanmoins que malgré ces gestes barrières, "la fin du confinement ne signifie pas une reprise d'activité à taux plein et c'est une grande inquiétude pour beaucoup de commerçants". S'il rappelle que garantir la sécurité des salariés et des clients est primordiale, "il faut qu'on reprenne une activité économique la plus normale possible pour arriver à avoir une rentabilité".

Face aux règles de distanciation sociale dans les magasins, Yohann Petiot reconnaît qu'il y aura forcément moins de chiffre d'affaires qu'en temps normal, "c'est notre inquiétude forte", et souligne qu'"il est d'autant plus important que les mesures de soutien de l'État puissent être prolongées à la suite du 11 mai".

Certaines enseignes victimes du confinement

Si les petites enseignes et magasins reprennent leur activité à partir du lundi 11 mai, les grands centres commerciaux resteront fermés a indiqué Édouard Philippe ce mardi 28 avril. "C'est une menace et une grande inconnue", selon le directeur général de l'Alliance du Commerce et de l'Habillement qui espérait "plus de clarté et de visibilité sur certains points" de la part du Premier ministre, et notamment "les grands centres commerciaux". "Il faut que nous ayons une visibilité rapidement", ajoute-t-il.

Pour savoir si l'ensemble des petits commerces pourront rouvrir, Yohann Petiot estime que "c'est encore trop tôt pour faire le bilan" mais "il y aura des morts" à cause du confinement et des charges à payer. 

À lire aussi
Olivier Becht, président du groupe "Agir ensemble" à l'Assemblée nationale en juillet 2020 Coronavirus France
Coronavirus : Olivier Becht veut isoler et "indemniser" les malades

Enfin, après l'annonce de Bercy de ne pas faire payer le loyer aux petites enseignes le temps de la crise sanitaire, il estime que "la durée de trois mois est largement insuffisante" et que "trop peu de commerçants en ont bénéficié". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants