1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Coronavirus : vers une reprise économique en V après la pandémie ?
2 min de lecture

Coronavirus : vers une reprise économique en V après la pandémie ?

PODCAST - Chaque jour, François Lenglet et Catherine Mangin se penchent sur les bouleversements économiques que provoque la crise du coronavirus. Dans cet épisode, ils donnent des nouvelles encourageantes concernant l'économie.

Hors-série Lenglet-Co : crise du Coronavirus
Hors-série Lenglet-Co : crise du Coronavirus
Crédit : RTL Originals
21. Coronavirus : vers une reprise économique en V après la pandémie ?
11:00
François Lenglet - édité par Sylvain Zimmermann

Enfin de bonnes nouvelles sur le front économique ? Deux grandes entreprises françaises, LVMH et L’Oréal, leaders mondiaux dans leur domaine, semblent se relever de la crise du coronavirus. Ces groupes sont pourtant très liés à la Chine - premier pays touché par l’épidémie et le confinement - ainsi qu’au tourisme international.

Une grande partie de leurs ventes se déroulent en effet dans les duty free des aéroports, qui étaient prospères avant la crise mais ont été durement impactés. Et bien, les derniers chiffres d’affaires ne sont pas bons mais pas catastrophiques : -17% pour LVMH par rapport à 2019, -4,8% pour L’Oréal. Vuitton, qui vend des bagages, des porte-feuilles, des sacs haut de gamme, a connu +50% de chiffre d’affaires sur la dernière quinzaine de mars par rapport à 2019. Au moins pour certains produits, une reprise en V est donc possible.

C’est un élément rassurant pour les marchés : le désir de consommer n’a pas été atteint. Pour L’Oréal, les produits des salons de coiffure se sont effondrés, mais les crèmes de soin de la peau vendues en pharmacie ont progressé de 13%. Les ventes de rouges à lèvres ont explosé durant le confinement. Cela s’expliquerait en partie par le télétravail et les nombreuses réunions vidéo (Zoom, Skype, etc). 

Et pour les petites entreprises ?

Peut-on attendre ce phénomène de reprise rapide pour les petites entreprises ? "Cela va dépendre des secteurs, explique François Lenglet. Dans le bâtiment, l’aménagement de la maison (plombiers, électriciens), on attend le redémarrage de pied ferme, car bon nombre de travaux ont été décalés. Dans les services présentiels, où le client se trouve dans des lieux ouverts au public (bars, événements sportifs ou culturels) impactés par la distanciation sociale, ce sera beaucoup plus difficile".

Abonnez-vous à ce podcast
À lire aussi

>> Hors-série Lenglet-Co : crise du coronavirus, un podcast quotidien présenté par François Lenglet et Catherine Mangin, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et révolutions provoquées par la crise du coronavirus en France, en Europe et dans le monde.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl et ou laissez un message sur la page Facebook de RTL.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/