1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Air France-KLM : le bonus du patron fait scandale
2 min de lecture

Air France-KLM : le bonus du patron fait scandale

ÉDITO - Ben Smith, le patron du groupe Air France-KLM, a empoché un bonus de 2 millions d'euros alors que l'entreprise bénéficie de plusieurs milliards d'aides et que des emplois sont supprimés.

Ben Smith, le DG d'Air France-KLM, en février 2020 à Roissy CDG
Ben Smith, le DG d'Air France-KLM, en février 2020 à Roissy CDG
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Air France-KLM : le bonus du patron fait scandale
00:03:39
Air France-KLM : le bonus du patron fait scandale
00:03:39
François Lenglet - édité par Nicolas Barreiro

Le bonus de Ben Smith, le patron d’Air France KLM, fait scandale aux Pays-bas. Ce bonus, à hauteur de 2 millions d’euros pour l’année 2020, a été révélé par la presse hollandaise, qui a même déclenché un vote de condamnation au Parlement néerlandais. 

L’État néerlandais est l’autre actionnaire important du transporteur, aux côtés de l’État français. Deux millions d’euros, ça paraît évidemment énorme pour une entreprise en faillite, qui vient de solliciter l’État français à hauteur de quatre milliards, après l’avoir déjà fait l’année dernière. Tout comme l’État néerlandais, qui a lui aussi consenti un prêt de plus de 3 milliards. Et alors que les prévisions de trafic aérien pour cette année ont à nouveau été abaissées, à 43% de l’avant-crise selon l’IATA. Les compagnies vont encore perdre plus de 40 milliards cette année, après plus de 100 en 2020.
 
Alors comment expliquer ce bonus ? Ce sont des dispositions qui avaient été fixées avant la crise, lorsqu’on a recruté ce patron canadien à l’excellente réputation. Il s’agit d’un bonus qui ne sera versé qu’à long terme, et sous conditions de redressement de l’entreprise. Par ailleurs, Smith avait déjà décidé de réduire deux fois consécutives son salaire, de 25% à chaque fois, et de renoncer à son variable. Il gagne aujourd’hui 500 000 euros par an. Reste que, malgré ces réductions, on comprend mal qu’un bonus, fût-il aussi conditionnel, soit maintenu alors que des emplois sont supprimés massivement, aux Pays-Bas et en France, et que la compagnie a fait appel à ce point au contribuable.

Quid des autres patrons ?

Michael O'Leary, patron de Ryanair, a suscité lui aussi une certaine réprobation chez ses actionnaires, avec un bonus de près de 500.000 euros sur l’année dernière. Mais il avait également divisé par deux son salaire fixe, et il l’a encore divisé par deux cette année. Pour l’ensemble des patrons du CAC 40, on n’a pas encore de chiffres moyens pour 2020, En 2019, dernière année connue, un patron du CAC 40 gagnait en moyenne un peu plus de 5 millions d’euros annuels. 

Et l’année de l’épidémie, nombre de dirigeants ont renoncé à une partie de leur package, chez LVMH, Renault ou Michelin, à cause de la crise. Les organismes patronaux comme l’AFEP, une association très influente, recommandaient d’ailleurs la modération, à la fois en matière de salaires et de dividendes des actionnaires, pour une entreprise qui faisait appel aux aides de l’état, chômage partiel ou prêt garanti.
 
A l'étranger, la tonalité n'est pas la même. En Suisse par exemple, moyenne stable en 2020, à un peu plus de 6 millions de francs suisses, soit cinq millions et demie d’euros. Aux États-Unis, c’est la fête. Selon le WSJ, le salaire moyen d’un grand patron atteint 11 millions d’euros, en hausse de 7% en 2020. Avec une mention spéciale pour Sundar Pichai, patron de Google, 230 millions d’euros en 2020. Quant au Royaume-Uni, la patronne la mieux payée, qui dirige et possède un site de paris en ligne bet365, elle a touché 550 millions d’euros l’année dernière. Quand on vous dit que le jeu ne connaît pas la crise.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/