1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Achat : son échafaudage, payé plus de 7.000 euros, n'arrive pas
1 min de lecture

Achat : son échafaudage, payé plus de 7.000 euros, n'arrive pas

Le fils d'Isabelle est maçon et a commandé en février dernier un échafaudage d’occasion. Il a versé 7.173 euros. Mais le matériel n'est jamais arrivé, tout comme le remboursement, qui devait avoir lieu en juillet...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Achat : son échafaudage, payé plus de 7.000 euros, n'est jamais livré
02:04:29
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Isabelle appelle pour son fils, Sébastien. Il est maçon. Le 14 février dernier, il a commandé un échafaudage d’occasion auprès d’une entreprise de façade dans le but de retaper sa maison familiale. Il a réglé l’intégralité du produit, soit 7.173 euros, avec une promesse orale de livraison avant fin avril. Mais arrive entretemps le confinement. Sous prétexte d'un report de chantier, le vendeur retarde la cession de l’échafaudage. 

Sébastien accepte de patienter. Seulement, les semaines passent, et l'entreprise de façade ne donne aucune nouvelle. Finalement, après l’envoi d’un courrier recommandé, un conducteur de travaux daigne rappeler Sébastien le 30 juin. Il lui explique qu’il n’a toujours pas fini son chantier. Pas de problème pour autant, puisqu'il promet un remboursement de la part de sa société sous 15 jours. Malheureusement, la promesse reste vaine. Et quand Sébastien revient aux nouvelles, l’entreprise de façade concède, cette fois, rencontrer des problèmes financiers. 

Depuis, malgré plusieurs relances, plus rien ne bouge. Pourtant, à sa grande surprise, Sébastien retrouve toujours des propositions de vente d’échafaudages de leur part sur un site de petites annonces… Le maçon a déjà contracté un prêt pour acquérir cet échafaudage, et par conséquent, ne peut pas investir dans un second outil. Isabelle et son fils comptent sur RTL pour éviter à Sébastien d’aller en justice. Objectif : le remboursement des 7.173 euros versés pour l’échafaudage dans les plus brefs délais. 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/