1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Passe sanitaire : un bug a perturbé les contrôles de QR code à Marseille
2 min de lecture

Passe sanitaire : un bug a perturbé les contrôles de QR code à Marseille

Depuis ce matin, il faut présenter son QR code dans les centres commerciaux. Un bug est venu perturber les contrôles en fin de journée dans la galerie des Terrasses du port de Marseille.

Un passe sanitaire (illustration)
Un passe sanitaire (illustration)
Crédit : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Hugo Amelin - édité par Cassandre Jeannin

La semaine de rodage de la mise en place du passe sanitaire dans les restaurants ou les TGV est terminée. Depuis ce lundi 16 août, il faut présenter son QR code dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m² qui se trouvent dans des lieux où le virus circule activement. 126 établissements sont concernés dans le pays, notamment en région parisienne et dans le Sud.

Dans la galerie des Terrasses du port de Marseille, tout s'est globalement bien passé mais un petit bug est venu perturber les choses en fin de journée. Ainsi, le défilé des QR codes à l'entrée des magasins est fluide, mais des dizaines de personnes patientent quant à elles dans la pharmacie accolée au centre commercial. Toutes sont non-vaccinées, venues se faire tester pour avoir le droit de faire du shopping, et déplorent un manque d'organisation. "C'est une catastrophe", témoigne l'une d'entre elles.
 
Selon le ministère de la Santé, ce bug est local, lié à un trop grand nombre de demandes de QR codes dans l'officine concernée au cours de la journée. Un formulaire papier tamponné par le pharmacien a finalement été mis en place pour entrer dans cette galerie dirigée par Marie Canton.

Pas de perte d'affluence liée au passe sanitaire

Cette dernière, qui a d'abord craint une perte d'affluence en raison du passe sanitaire, voit finalement son centre commercial aussi plein que d'habitude. "J'ai plus de 18.000 personnes", explique-t-elle, "et on va finir à environ 20.000 personnes à la fin de la journée", un chiffre correspondant aux statistiques habituelles. "Nous avons vraiment très peu de personnes récalcitrantes face au passe sanitaire", poursuit Marie Canton.

L'instauration du passe sanitaire obligatoire a fait exploser le nombre de tests PCR et antigéniques dans cette galerie, mais pas seulement. Dimanche, des dizaines de milliers de supporters de l'OM se sont également fait dépister dans des tentes et des pharmacies situées à proximité du stade Vélodrome à l'occasion du match de l'équipe marseillaise face à Bordeaux.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/