3 min de lecture Religions

Lyon : Anne Soupa, candidate pour devenir la première femme archevêque

Anne Soupa, théologienne de 73 ans, fait acte de candidature pour devenir archevêque de Lyon. Elle entend par là montrer qu'une "autre Église est possible."

Monseigneur Emmanuel Gobillard, évêque auxiliaire de Lyon, célèbre la messe le dimanche 24 mai 2020 en la cathédrale de Lyon
Monseigneur Emmanuel Gobillard, évêque auxiliaire de Lyon, célèbre la messe le dimanche 24 mai 2020 en la cathédrale de Lyon Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

C'est une candidature tout à fait inattendue pour l’Église catholique. Déjà parce que, traditionnellement, on ne fait pas officiellement acte de candidature dans cette institution, on est "appelé" par le Pape ou un autre responsable. Mais c'est surtout parce qu'elle émane d'une femme que cette candidature détonne : Anne Soupa, théologienne, a annoncé être officiellement candidate pour être archevêque de Lyon ce lundi 25 mai.

Le siège archiépiscopal de Lyon est vacant depuis la démission du cardinal Philippe Barbarin. L'intérim est assuré par Monseigneur Michel Dubost, dans l'attente de la nomination d'un successeur par le Pape. À 73 ans, Anne Soupa a annoncé se porter candidate, dans l'espoir de provoquer une "prise de conscience" devant "l'invisibilité" des femmes dans l’Église catholique.

Plus encore, elle affirme à l'AFP qu'elle allait "envoyer (au Nonce à Paris) une profession de foi, un programme pour Lyon, une biographie et un communiqué de presse." C'est en effet le Nonce apostolique, ambassadeur du Saint-Siège en France, qui est chargé de proposer une liste de candidats au Pape. Des candidats qui, traditionnellement, ne se "présentent" pas, ils sont choisis.

Un pavé dans la mare

De cette candidature, Anne Soupa espère surtout "une prise de conscience qu'un autre visage de l’Église est possible" alors qu'aujourd'hui "aucune femme" ne dirige de diocèse, n'est prêtre ou diacre. Dans sa profession de foi transmise à l'AFP, elle invite les femmes "bridées" à "candidater partout où elles se sentent appelées".

À lire aussi
Deux départs de feu ont été constatés à la mosquée de Bron. incendie
Rhône-Alpes : tentative d'incendie d'une mosquée à proximité de Lyon

En effet, le sacrement de l'ordre, qui permet de devenir diacre, prêtre puis évêque est réservé aux hommes dans l’Église catholique, les deux derniers degrés n'étant par ailleurs accessible qu'aux célibataires dans le rite latin.

La candidature d'Anne Soupa n'a donc, dans l'état actuel du droit canon, aucune chance d'aboutir. En avril dernier, le Pape François a créé une nouvelle commission chargée d'étudier la possibilité d'ouvrir le diaconat aux femmes après l'échec d'une première commission à aboutir à un accord.

Un engagement pour "un autre schéma" de pensée

Anne Soupa est une laïque engagée, bibliste, qui a fondé en 2009 la Conférence catholique des baptisés francophones, un mouvement réformateur qui revendique plusieurs milliers d'adhérents. Elle préside notamment le Comité de la jupe, qui milite depuis 2008 pour une juste reconnaissance des femmes au sein de l’Église. Elle est également favorable à un autre type de gouvernance de l’Église, où les laïcs auraient un rôle.

"Au moment où l’Église est dans une crise très profonde, il faut se mettre un autre schéma dans la tête", estime Anne Soupa. L'archevêché de Lyon a connu des abus "très graves" longtemps étouffés par le diocèse, explique-t-elle, en référence à l'affaire Preynat. Ce dernier a été reconnu coupable pour agressions sexuelles sur de jeunes scouts entre 1971 et 1991, mais a fait appel.
Cette affaire, qui a éclaté en 2015, a éclaboussé toute la hiérarchie catholique à travers le cardinal Philippe Barbarin. Condamné l'an dernier pour ses silences sur l'affaire, le prélat a été relaxé en appel mais a démissionné de ses fonctions d'archevêque de Lyon. "L’Église reste déchirée, prisonnière de ce cléricalisme", a affirmé Anne Soupa qui veut voir dans sa candidature "une main tendue" pour une certaine modernisation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Christianisme Lyon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants