1 min de lecture Église

Déconfinement : 67 parlementaires demandent la reprise des messes à la Pentecôte

VU DANS LA PRESSE - 67 parlementaires ont signé une tribune pour la reprise des cérémonies, estimant que la liberté de culte est une liberté fondamentale. Les évêques attendent une autorisation pour la Pentecôte.

>
Déconfinement : 67 parlementaires pour la reprise des messes à la Pentecôte Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Marie Guerrier | Durée : | Date :
Marie Guerrier
Marie Guerrier édité par Sarah Belien

"La liberté de culte serait-elle moins importante que la liberté de consommer ?" C'est le titre d'une tribune publiée dans Le Figaro. Elle a été signée par 67 parlementaires. Selon eux, la liberté de culte est une liberté fondamentale, et le gouvernement aurait tendance à l'oublier.


La conférence des évêques espère de son côté que le gouvernement autorisera les cérémonies. Si ce n'est à la fin du 11 mai, dès la fin du mois, autrement dit, à la pentecôte. Car reprendre les messes dans le respect des règles sanitaires est possible pour les évêques.

Pour le moment, tous les rassemblements que les diocèses avaient prévu avant cette date sont annulés, mais les messes, elles, pourraient avoir lieu, avec un nombre réduit de fidèles. La conférence des évêques de France avait demandé qu'un taux de remplissage soit défini. Comme par exemple autoriser un tiers de la capacité d'accueil des églises.

Les règles sanitaires à respecter au sein des églises

Le ministre de l'Intérieur, qui est également ministre des cultes, a répondu : "en termes de surface, il faut 4m² par fidèle, ce qui revient à avoir au moins un mètre d'écart entre chacun". Bien sûr, il va falloir des adaptations, des marquages au sol et des allées condamnées. Les paroisses pourraient prévoir deux messes au lieu d'une et en ville, les fidèles seraient invités à rejoindre les églises les plus grandes.

À lire aussi
Le pape émérite Benoît XVI et le pape François, le samedi 28 novembre 2020. Vatican
Le pape Benoît XVI au plus mal mais il reste "lucide et souriant"

Une organisation complexe mais moins que dans les transports font remarquer les évêques, qui se réuniront en visioconférence lundi pour en discuter. Ils voudraient pouvoir aussi reprendre la catéchèse en petits groupes et les activités caritatives. Tout cela peut se faire dans une grande sérénité dès la fin mai, dit l'Eglise, qui croit en la capacité des fidèles à respecter les règles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Église Confinement Lundi de Pentecôte
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants