1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h30 - Caricatures de "Charlie Hebdo" : l’imam de Bordeaux prône l'indifférence
2 min de lecture

Les infos de 6h30 - Caricatures de "Charlie Hebdo" : l’imam de Bordeaux prône l'indifférence

Alors que "Charlie Hebdo" republie des caricatures de Mahomet, Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux, appelle les musulmans à l'indifférence : "Nous avons besoin de paroles de sérénité et d’apaisement", a-t-il estimé.

Une personne lit le numéro de Charlie Hebdo sortie à la suite des attentats de janvier 2015, le 13 janvier 2015 à Paris
Une personne lit le numéro de Charlie Hebdo sortie à la suite des attentats de janvier 2015, le 13 janvier 2015 à Paris
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Les infos de 6h30 - "Charlie Hebdo" : l'imam de Bordeaux appelle les musulmans à l'indifférence
08:09
Le journal RTL de 6h30 du 02 septembre 2020
08:09
Jérôme Florin
Jérôme Florin
Animateur

Il y a en France, une liberté de blasphémer : Emmanuel Macron a apporté son soutien à Charlie Hebdo qui republie cette semaine les caricatures de Mahomet. "Nous ne renoncerons jamais", écrit le directeur du magazine satirique, Riss. L’hebdomadaire persiste et signe alors qu’un procès hors-norme commence ce mercredi 2 septembre sur les attentats de janvier 2015 à Paris.

Des réactions bien moins enthousiastes se sont fait entendre du côté des officiels musulmans. Le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, appelle à ignorer ces caricatures et à se concentrer sur le procès qui débute à Paris. C’est aussi le message de Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux. "Je comprends leur intention : ils ont été frappés dans leur chair, mais est-ce efficace ? Je me pose la question. Je ne crois pas", estime-t-il. 

J’appelle les musulmans à l’indifférence

Tareq Oubrou, imam de Bordeaux, au micro de RTL

"Nous vivons un moment un peu crispé, nous avons besoin de paroles de sérénité et d’apaisement, c’est pour cela que j’appelle les musulmans à l’indifférence", ajoute Tareq Oubrou. Il considère que "les musulmans ne vont pas applaudir ces caricatures", tout en rappelant que la communauté ne doit pas "passer à des comportements violents". "Ce n’est pas dans l’intérêt de la société, de la communauté et encore moins de la religion, puisque Dieu et son prophète n’ont pas besoin de violence pour être défendus", a-t-il ajouté. 

Le procès des attentats doit s’achever le 10 novembre prochain : 14 accusés sont soupçonnés d’avoir fourni des armes ou de l’argent aux frères Kouachi. Seuls 11 accusés seront présents, parmi les absents : Hayat Boumedienne, l’ex-femme d’Amedy Coulibaly, avait fui en Syrie. Pour l'heure, la seule femme de ce procès reste introuvable. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Rentrée scolaire - Les enseignants doivent apprendre à travailler autrement. À Miramont-de-Guyenne (Lot-et-Garonne), le port du masque pour tous représente une contrainte difficile à gérer pendant les classes, alors que le rythme scolaire en temps limité perturbe les élèves. 

Grenoble - Des dealers lourdement armés ont été filmés à Grenoble, près d'un parc pour enfants. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s’en était ému un peu vite mais un jeune rappeur a expliqué qu’il s’agissait du tournage d’un clip. 

Tour de franceJulian Alaphilippe a gardé son maillot jaune lors de la première arrivée au sommet du Tour de France, mardi 1er septembre, entre Sisteron et Orcières-Merlette. L’étape a été remportée par le grand favori de l'épreuve, Primoz Roglic. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/