1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Guerre en Ukraine : "C'est une boucherie", raconte un Français témoin du massacre de Boutcha
2 min de lecture

Les infos de 5h - Guerre en Ukraine : "C'est une boucherie", raconte un Français témoin du massacre de Boutcha

DOCUMENT RTL - Aurélien était en vacances chez sa belle-famille près de Kiev, à Boutcha. Début mars, lors du retrait des soldats russes, il rapporte avoir assisté à des exactions visant les civils.

Un habitant de Boutcha après le départ des soldats russes.
Un habitant de Boutcha après le départ des soldats russes.
Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP
Les infos de 5h - "C'est une boucherie", raconte un Français témoin du massacre de Boutcha
00:09:42
Le journal RTL de 5h du 08 avril 2022
00:09:42
Morad Djabari - édité par Benoît Leroy

C'est un témoignage glaçant. Aurélien est un Français qui sera entendu ce lundi 11 avril par les enquêteurs chargés d'établir l'existence de crimes de guerre en Ukraine. Début avril, il a été l'un des témoins directs des exactions commises contre les civils à Boutcha, alors qu'il était sur place en vacances chez ses beaux-parents.

"J'ai vu des gens mourir sous mes yeux", assure-t-il au micro de RTL. Il explique avoir également vu "des gens se faire tirer dessus" ainsi que des maisons être incendiées par les soldats russes. "J'ai vu toutes ces images, on voyait des Russes tous les jours, des tanks rentraient dans les jardins et les soldats tiraient sur les gens dans les maisons", détaille-t-il, de retour en France.

Aurélien déclare aussi que certains véhicules qui arboraient des symboles de paix, comme un "drapeau blanc avec écrit 'bébé' dessus" ont été visés par des tirs. Et ce, alors que ces civils tentaient uniquement de quitter la zone occupée. "On a été pris pour cible à plusieurs reprises, notamment lorsque l'on traversait la rue pour rejoindre une autre maison. C'était comme ça toute la journée", raconte-t-il. 

Équipé de jumelles, il assure de manière ferme avoir vu des soldats russes tirer sur des civils, "à plusieurs reprises". Dans l'ensemble de ces exactions, l'une d'elles a davantage marqué le Français. "Une voiture partait avec des chiffons blancs et à ce moment-là, elle s'est fait cribler de balles. Elle est restée sur place une semaine à l'arrêt, au milieu de la route, parce que des civils étaient morts à l'intérieur", dit Aurélien, au micro de RTL. "C'est une boucherie", poursuit-il.

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Coronavirus - Au micro de RTL, ce jeudi, le ministre de la Santé a annoncé que la quatrième dose du vaccin contre la Covid-19 allait être ouverte aux personnes âgées de plus de 60 ans qui sont à plus de six mois de leur première dose de rappel.

Football - Des incidents entre supporters de Marseille et du PAOK Salonique ont éclaté jeudi à l'intérieur et autour du Stade Vélodrome avant le match entre les deux équipes en quart de finale aller de la Ligue Europa Conférence et ils se sont poursuivis, moins intensément, jusqu'après la rencontre.

Présidentielle - Dernière journée pour la campagne officielle de l'élection présidentielle 2022, dès ce vendredi soir minuit, il ne sera plus possible de publier des sondages ou de réaliser des interviews. Et ce, jusqu'au dimanche 10 avril à 20 heures.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/