1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Chômage : plus d'un quart des salariés éligibles ne réclament pas d'indemnités
2 min de lecture

Les infos de 5h - Chômage : plus d'un quart des salariés éligibles ne réclament pas d'indemnités

Alors que les discussions sur l’assurance-chômage agite les débats parlementaires, un rapport démontre qu’entre 25 et 42 % des salariés éligibles ne réclament pas leurs indemnités chômage.

Une agence Pôle Emploi (illustration).
Une agence Pôle Emploi (illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le journal RTL de 5h du 04 octobre 2022
00:09:39
Jérôme Florin - édité par Julien Doucet

Alors que le débat sur l’assurance-chômage fait rage à l'Assemblée nationale, un chiffre révèle qu’entre 25 et 42 % des salariés éligibles aux indemnités chômage ne perçoivent pas cette aide. Ce chiffre provient d’un rapport du gouvernement qui a été remis lundi 3 octobre aux parlementaires. Entre 3 et 4 demandeurs d'emploi sur 10 ne réclament pas les indemnités chômage alors que pourtant, ils en ont le droit.


Au maximum, ce sont 700 000 personnes qui seraient concernées selon une étude du ministère du travail . C’est un chiffre inquiétant puisque la plupart de ses demandeurs d’emploi sont ceux qui se trouvent dans des situations précaires. Ce sont des salariés en intérim ou en fin de contrat pendant leur CDD.


Beaucoup ne s’inscrivent pas à Pôle Emploi, car ils ignorent qu’ils ont droit aux indemnités chômage. D’autres ne le font pas par phobie administrative et veulent s’éviter les processus d’inscriptions, les appels ou les contrôles. Enfin, certains ne le font pas, car ils viennent de quitter un emploi et pensent retrouver un autre poste rapidement. Le non-recours à l’assurance-chômage représenterait plusieurs milliards d’euros que les salariés ne réclament pas.

À écouter également dans ce journal

Réforme des retraites - Tous les syndicats se disent prêt à participer aux concertations avec le gouvernement.

À lire aussi

Gouvernement - Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti renvoyé devant la Cour de Justice de la République pour prise illégale d’intérêts. Le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, a lui été mis en examen pour le même motif.

Coupe du monde 2022 - À l’instar de Marseille, Lille ou Bordeaux, la ville de Paris n’installera ni écran géant, ni fan zones pendant le Mondial. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.