2 min de lecture Société

Les infos de 18h - Seine-Saint-Denis : une statue du général de Gaulle vandalisée

Une statue du général Charles de Gaulle à Pavillon-sous-Bois en Seine-Saint-Denis a été maculée de peinture jaune. Les auteurs n'ont pas encore été identifiés.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Seine Saint-Denis : une statue du général de Gaulle vandalisée Crédit Image : Francois Mori / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens édité par Sarah Belien

À l'heure où certaines figures de l'Histoire de France se trouvent dans le viseur d'une frange du mouvement anti-raciste, inspiré par les actions menées aux États-Unis ou en Angleterre, on s'interroge sur les auteurs de l'acte de vandalisme de Pavillon-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.


Une statue du Général de Gaulle y a été maculée de peinture jaune, tout comme une plaque commémorative de la Bataille de Bir-Hakeim. Pour l'ancien maire de la commune, sénateur Les Républicains, dont le père avait participé à cette bataille, c'est un acte intolérable et il ne croit pas au hasard.


Philippe Dallier ressent "de la colère devant autant de crétinerieS'en prendre au Général de Gaulle, l'homme du 18 juin 1940, du discours de la décolonisation dans le climat ambiant. On voit qu'à travers le monde, certains appellent à déboulonner toutes les statues, ça n'a aucune sens," déplore-t-il.

Pour l'ancien maire, les auteurs veulent faire "passer à la trappe l'Histoire de France et surtout ce que la République française incarne avec ses valeurs universalistes. C'est ça qui est mis en cause par certains," affirme-t-il. "Certains voudraient nous ramener à notre couleur de peau. Si les auteurs sont interpellés, j'espère qu'ils seront sanctionnés," confie Philippe Dallier, qui dénonce une "méconnaissance de l'Histoire de France."

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des membres de la confrérie du jambon de Bayonne en 2002 bayonne
Coronavirus en France : la Foire au jambon de Bayonne annulée

Macron - Le chef de l'État s'apprête à prendre la parole pour une allocution solennelle depuis l'Elysée, la 4ème depuis le début de la crise du coronavirus ce dimanche 14 juin. On attend donc Emmanuel Macron sur les sujets d'urgence, à commencer par la 3ème étape du déconfinement prévue pour le 22 juin. Parmi les sujets sensibles, la réouverture des restaurants en Île-de-France.


Vaccin - Il y a un grand espoir d’un vaccin dès l’automne. L'hypothèse a pris de l'épaisseur ces derniers jours avec la signature par la France, l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas d'un accord avec le groupe pharmaceutique Astra-Zeneca. Le principe est de garantir la fourniture à ces pays de 300 millions de doses, dès que le vaccin contre le coronavirus aura été découvert, testé et approuvé. La production est déjà en cours.


Frontières - Dès demain, la France rouvrira ses frontières à ses voisins européens, mais avec le principe de la réciprocité. Il sera donc possible d'aller en Italie, en Belgique, en Allemagne. Et pour l'Espagne, à partir du 21 juin. Le gouvernement qui avait jusqu'ici annoncé la date du 1er juillet, a donc décidé de l'avancer. Toutefois, la frontière entre l'Espagne et le Portugal reste fermée jusqu'à la fin du mois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Vandalisme Racisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants