2 min de lecture Épidémie

Les infos de 18h - Dunkerque : les contrôles renforcés pour le premier week-end de confinement

Les villes de Nice et de Dunkerque entament leur premier week-end de confinement. Les contrôles ont été renforcés pour assurer le respect des consignes sanitaires.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Dunkerque : les contrôles renforcés pour le premier week-end de confinement Crédit Image : iStock / Getty Images Plus | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Antoine Decarne édité par Florise Vaubien

Serrage de vis en vue. N'oubliez pas les attestations si vous pensez pouvoir sortir malgré le couvre-feu, en particulier si vous êtes dans l'un des 20 départements qui ont été placés sous surveillance renforcée, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

Ce samedi 27 février, le Premier ministre Jean Castex a demandé aux préfets de ces départements, où l'épidémie de Covid-19 menace de flamber, d'intensifier les contrôles des mesures en vigueur, notamment le respect du couvre-feu, rappelant que l'objectif est de "tout faire pour éviter un confinement national". Ces contrôles se sont effectués toute la journée dans les secteurs de Nice et de Dunkerque qui inaugurent depuis vendredi le confinement du week-end.

Quelle fréquence pour ces contrôles ? La sanction est-elle systématique pour les contrevenants ? À Dunkerque, la surveillance est particulièrement renforcée pour ce week-end : les effectifs des forces de l'ordre ont été doublés. Près de 200 gendarmes et policiers sont présents et mobilisés sur place. 

"La consigne est plutôt à la fermeté"

Les policiers patrouillent dans les centres-villes, les gares et les marchés, à pied ou en voiture. Même sur la plage de Malo-les-Bains, ils contrôlent à cheval pour plus d'efficacité. "Je trouve que c'est un peu exagéré, car la plage est grande", estime Sabrina, une riveraine en règle contrôlée par une patrouille. 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : Macron maintient son objectif de la mi-mai pour la réouverture des lieux fermés

Les forces de l'ordre ont effectué une dizaine de verbalisations, mais d'après le sous-préfet de Dunkerque, "les gens ont respecté les consignes qui ont été données". "On démultiplie le message de la meilleure des manières. La consigne est plutôt à la fermeté pour assurer le respect du confinement", explique Hervé Tourmente. À noter que ce dispositif sera en vigueur demain, dimanche 28 février, et le week-end prochain. 

À écouter également dans ce journal

Confinement - Les librairies pourront rester ouvertes en cas de confinement le week-end, a annoncé un décret publié vendredi 26 février au Journal officiel.

Adolescent tué à Bondy - Deux hommes ont été placés en garde à vue ce samedi 27 février à Bobigny, au lendemain du meurtre d'un adolescent de 15 ans à Bondy, en Seine-Saint-Denis. D'après les premiers éléments, il s'agirait d'un différend personnel

Football - Aprés le départ de Jacques-Henri Eyraud de la direction du club de l'Olympique de Marseille, annoncé vendredi par communiqué, des supporters ont célébré ce qu'ils considèrent comme une victoire

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Confinement Dunkerque
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants