1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : peut-on vraiment effectuer 700.000 tests par semaine ?
1 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : peut-on vraiment effectuer 700.000 tests par semaine ?

À partir du 11 mai, date du début du déconfinement, les autorités sanitaires ont prévu de réaliser 700.000 tests hebdomadaires. Le matériel est là mais les bras manquent pour réaliser ces dépistages.

Un homme se fait dépister du coronavirus dans un point de dépistage au sud de Paris le 23 mars 2020
Un homme se fait dépister du coronavirus dans un point de dépistage au sud de Paris le 23 mars 2020
Crédit : AFP
Les infos de 12h30 - Coronavirus : peut-on vraiment effectuer 700.000 tests par jour?
00:18:45
Le journal de 12h30 du 11 mai 2020
00:18:45
Morad Djabari & Sina Mir - édité par Benoît Collet

Les brigades de traçage des Caisses primaires d'assurance maladie se préparent alors que les Français sont déconfinés depuis aujourd'hui. Elles seront chargées de retracer les personnes ayant été en contact avec des cas positifs au Covid-19, afin de leur prescrire des tests de dépistage de la maladie.

Olivier Véran avait promis 700.000 tests hebdomadaires, afin de faire face à l'hypothèse selon laquelle 3.000 nouveaux cas se déclareraient tous les jours à partir du 11 mai. Si matériellement le dispositif est prêt, la France risque de manquer de bras pour les effectuer. De nombreux infirmiers libéraux ont fait une offre de service, mais sans réponse des autorités sanitaires pour le moment.

Les développeurs de l'application Essence&CO ont mis à disposition de leurs utilisateurs un onglet "Covid-19", qui recense des centres de dépistage à travers la France, où il sera possible de se faire tester sans sortir de sa voiture.

À écouter également dans ce journal

Vendée - Selon la préfecture et l'Agence régionale de santé, quatre salariés d'un abattoir de volailles situé à Essarts-en-Bocage ont été testés positifs au Covid-19. Une campagne de dépistage est en cours.

À lire aussi

Loi d'urgence sanitaire - En raison de délais de promulgation trop longs, deux dispositions de la loi d'urgence sanitaire ne vont pas pouvoir être légalement appliquées dans l'immédiat : la limitation des déplacements à 100 km et l'attestation nécessaire pour emprunter les transports en commun aux heures de pointe.

Métro parisien - Le trafic a repris à 75% de sa capacité dans la capitale. Sur la ligne 13, très fréquentée, les rames étaient bondées ce matin, en raison d'un problème technique.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/