3 min de lecture Le journal

Le journal de 18h : Bernard Cazeneuve qualifie de "violences inacceptables" les incidents de Bobigny

REPLAY - En marge de la manifestation de soutien à Théo, plusieurs casseurs ont incendié des véhicules. Une fillette a été sauvée des flammes de justesse.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL du 13 février 2017 Crédit Image : Patrick KOVARIK / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Florence Cohen
Florence Cohen et La rédaction numérique de RTL

Deux jours après la manifestation de Bobigny en soutien à Théo, le jeune homme victime de viol présumé par un policier à Aulnay-sous-Bois, 11 nouvelles interpellations ont été enregistrées. À Argenteuil, dans le Val d'Oise, plusieurs voitures ont été incendiées dans la soirée du 12 février. Des incidents dans les banlieues fortement condamnés par Bernard Cazeneuve qui les a qualifiés de "violences inacceptables". 

Les trois jeunes gens à l'origine de la manifestation de samedi avaient pourtant tout prévu en amont. L'un d'eux, étudiant en première année d'histoire, raconte que "sur la déclaration du rassemblement à la préfecture, on avait écrit 150 à 200 personnes. Puis, on a vu que le mouvement prenait de l'ampleur, alors on est allé au commissariat pour dire qu'on serait plus, et qu'on se mettrait en bas du tribunal pour que ce soit plus sûr". La préfecture de police avait estimé avoir les effectifs suffisants pour sécuriser l'événement. "C'est pas parce qu'une minorité se comporte mal que la majorité ne doit pas pouvoir s'exprimer", a raconté l'étudiant organisateur. Une centaine de casseurs s'étaient infiltrés dans la manifestation de samedi, et a mis le feu à plusieurs véhicules notamment.

Plusieurs personnalités politiques de droite ont dénoncé le rassemblement. Selon le porte-parole de François Fillon, Thierry Solère, cette manifestation "aurait dû être interdite". Idem du côté de Marine Le Pen. "On savait, compte tenu de ce qui c'était passé les nuits précédentes, ce qui allait arriver et on a laissé faire", a-t-elle déclaré.

À écouter également dans ce journal :

- Savoie : à Tignes, une avalanche a fait quatre morts dans un secteur hors piste de la Tovière. C'est l'avalanche la plus meurtrière de ces derniers mois, 400 mètres de coulée de large. Elle emporté 9 skieurs au total, encadrés par des professionnels. Les recherches continuent sur le terrain.

À lire aussi
Le Premier ministre français Édouard Philippe en conférence de presse lors de la grève générale contre la réforme des retraites, au palais Matignon, à Paris, le 6 décembre 2019. coronavirus
Les infos de 18h - Coronavirus : une réunion d'urgence organisée à Matignon

- Présidentielle 2017 : François Fillon termine son voyage à la Réunion. L'homme politique a déclaré qu'il ne voyait pas comment il pouvait être mis en examen dans l'affaire du Penelopegate. Des propos qui font écho à son discours de dimanche depuis l'île : "Je me battrai jusqu'au bout", avait-il déclaré. 

- États-Unis : le plus grand barrage du pays menace de s'effondrer, à Oroville en Californie à 150 km de Sacramento. Près de 200.000 habitants sont en cours d'évacuation. Le déversoir auxiliaire de la structure est fortement menacé par l'érosion. Presque plein, il menace de céder, d'autant que de fortes pluies sont attendues en milieu de semaine. Quelque 23.000 soldats de la garde nationale sont mobilisés.

- Tempête : après une semaine de fortes tempêtes, 43.000 foyers sont toujours sans électricité. Entre Paris et Toulouse, plusieurs vols ont dû être détournés en raison de vents violents.

- Nice : une retraitée de 66 ans dort depuis quatre mois dans son garage, sa locataire refusant de quitter l'appartement. En raison de la trêve hivernale, la propriétaire ne pourra envisager de réintégrer son logement qu'à partir du mois d'avril, après expulsion de sa locataire.

- Télévision : Canal Plus a annoncé l'arrêt de son émission phare "Le Grand Journal". "C'est vrai que ça ne me laisse pas insensible, a déclaré Michel Denisot à l'origine du programme, énormément de talents sont passés sur ce porte-avion".

- Football : en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, le PSG affrontera le FC Barcelone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Bernard Cazeneuve Banlieues
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants