2 min de lecture Attentat à Berlin

Le journal de 18h : après Berlin, Merkel se dit "très fière" de la réaction des Allemands

REPLAY - Le chancelière s'est exprimée alors que le suspect de l'attentat de Berlin est toujours en fuite.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h : après Berlin, Merkel se dit "très fière" de la réaction des Allemands Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau

Trois jours après l'attentat sur le marché de Noël de Berlin, le parquet anti-terroriste de Paris se saisit de l'enquête. Saisie automatique car il y a une victime française. En effet, une jeune femme a été légèrement blessée lors de l'attaque au camion bélier, lundi soir. Angela Merkel s'est à nouveau exprimée cet après-midi. La chancelière allemande s'est dite "très fière" de la "réaction calme" du peuple allemand après cet attentat et ce alors que le principal suspect est toujours en fuite. Les empreintes de Anis Amri, ce ressortissant tunisien de 24 ans, ont été retrouvées dans la cabine du camion. 

Ce qui ne laisse plus guère de doute quant à son implication, selon le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière. Si plusieurs perquisitions ont eu lieu en Allemagne jeudi, aucune indication n'a été donnée quant à l'endroit où il pourrait se terrer près de 72 heures après cette attaque revendiquée par le groupe État islamique. L'attentat a fait douze morts dont six Allemands, un Polonais, une Italienne et une Israélienne. Les propos de la chancelière interviennent alors que les autorités à tous les niveaux, politique, fédéral, régional, police et justice sont sous le feu des critiques pour avoir laissé libre Anis Amri pendant des mois alors qu'il était classé islamiste "dangereux".

À écouter également dans ce journal

- Une trentaine d'observateurs de l'ONU sont arrivés à Alep pour superviser la phase finale des opérations d'évacuation des rebelles et des civils. Des opérations qui pourraient se terminer demain, selon la Croix Rouge.

- Manuel Valls, en visite sur le marché de Noël de Strasbourg, a été enfariné par un opposant qui n'a pas oublié le 49.3.

À lire aussi
Le dispositif policier avait été renforcé en marge du semi-marathon de Berlin, compte tenu du contexte terroriste. Allemagne
Berlin : un attentat déjoué lors du semi-marathon ?

- L'issue du procès Lagarde n'a pas convaincu tout le monde. La décision de la Cour de justice de la République est même incompréhensible pour plus de 150.000 internautes qui ont signé une pétition. Ils réclament "un vrai procès" pour l'ancienne ministre de l'Économie, reconnue coupable de négligence dans l'affaire de l'arbitrage Tapie, mais dispensée de peine.

- Le retour à la semaine de 39h, serpent de mer du débat politique, mais déjà une réalité pour les salariés français. Ils travaillent en moyenne 39h et 6mn actuellement, selon des données du ministère du Travail, et dépassent donc les 35h légales depuis 2002. 

- Le casque est obligatoire pour tous les cyclistes de moins de 12 ans, depuis ce 22 décembre. Sans cela, les adultes accompagnants devront s'acquitter d'une contravention de 4ème classe : 135 euros.

- En moins de deux ans, 200.000 déclarations de rupture de stock de médicaments ont été recensées. C'est dix fois plus qu'il y a cinq ans. Parmi les plus touchés, les vaccins ou les produits dermatologiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Berlin Allemagne Angela Merkel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants