3 min de lecture Météo

Journal de 12h30 : la moitié nord de la France placée en vigilance vent, neige et verglas

REPLAY - Cinquante-trois départements ont été placés en vigilance orange pour le vent, la neige et le verglas à compter de jeudi après-midi, a annoncé Météo France.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Journal de 12h30 : la moitié nord de la France placée en vigilance vent, neige et verglas Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Vincent Parizot

Une vague de froid va s'abattre sur l'ensemble du territoire français. Météo France a placé, jeudi 12 janvier, 53 départements en vigilance orange vent, neige et verglas. De fortes tempêtes hivernales sont attendues, alors que la moitié nord du pays est placé "sous un ciel très nuageux et faiblement pluvieux", explique l'établissement de prévisions météorologiques. Entre 5 et 10cm de neige sont attendus dans la nuit.

Cette alerte concerne une vaste zone allant de la Bretagne à l'Alsace, en passant par le Nord, l'Ile-de-France, la Bourgogne et le Centre. La tempête devrait gagner dans la nuit la Champagne, la Lorraine, la Bourgogne, l'Alsace et l'Auvergne. Sur ces régions, les rafales seront souvent comprises entre 100 et 110km/h, en particulier sur le nord de la Lorraine et la Champagne. Selon l'organisme de la prévision, "des dégâts importants sont à attendre" du fait du vent, tandis que neige et verglas peuvent rendre les conditions de circulation "rapidement très difficiles sur l'ensemble du réseau".

À écouter également dans ce journal :

- Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon a annoncé jeudi disposer de "517 parrainages" lui permettant de participer à la présidentielle. "Ces parrainages du coup stoppent un débat : je serai candidat quoiqu'il arrive et quelques coup de téléphone qu'on veuille me passer", a-t-il déclaré.

- Primaire de la gauche : Les sept candidats à la primaire organisée par le Parti socialiste s'affrontent jeudi soir au premier des trois débats télévisés programmés avant le premier tour l'élection présidentielle.

À lire aussi
Le temps va se refroidir à partir du 29 mars. France
Météo : vague de froid à partir de dimanche

- Chartres : Un professeur de lettre a été mis en examen pour "agression sexuelle sur mineur" de 15 ans. L'homme exerçait sa profession alors qu'il avait déjà été condamné à deux reprises pour des faits similaires. Mais selon le rectorat, les condamnations n'apparaissaient que sur le bulletin n°1 du casier judiciaire du professeur. Or ce bulletin n'est accessible qu'à la justice.

- Justice : le tribunal correctionnel de Paris a prononcé jeudi une relaxe générale pour les héritiers de la famille de marchands d'art Wildenstein et leurs conseillers, qui étaient poursuivis pour une fraude fiscale se chiffrant en centaines de millions d'euros. Le président Olivier Géron a épinglé la "claire intention" de dissimulation des Wildenstein. Il a reconnu que cette décision pouvait donc être "incomprise", mais l'a expliquée par des lacunes de l'enquête et des déficiences législatives en matière de lutte contre la fraude fiscale. "Les justes respectent totalement la loi. C'est tout", s'est contenté de déclarer maître Temime, avocat de la défense. 

- Le gouvernement a officiellement lancé jeudi le compte personnel d'activité, censé poser la première pierre d'une "protection sociale du XXIe siècle".

- Affaire Kardashian : quatre suspects, dont une femme, ont été relâchés dans l'enquête sur le braquage à Paris de la vedette américaine Kim Kardashian, alors que dix personnes, dont les cinq agresseurs présumés, se trouvaient toujours en garde à vue.

- Grippe : la ministre de la Santé Marisol Touraine a reconnu jeudi que les hôpitaux étaient sous "tension" face à l'épidémie de grippe, mais assuré qu'ils n'étaient "en aucun cas débordés", à l'issue d'une réunion de crise autour de François Hollande à l'Élysée.

- Dans les colonnes du MondeAnne Hidalgo tacle sévèrement le quinquennat de François Hollande qu'elle qualifie d'"immense gâchis". La maire de Paris assure même que Manuel Valls n'appartient pas à la famille des sociaux-démocrates.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Vigilance orange Neige
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants