1 min de lecture Gastronomie

Perte de la 3e étoile de Bocuse : la "maison est immortelle", selon Michel Guérard

INVITÉ RTL - Michel Guérard, chef étoilé, est persuadé que la maison Bocuse deviendra encore plus forte après la perte de sa troisième étoile au Guide Michelin.

Michel Guérard, chef étoilé du restaurant Les Prés d'Eugénie.
Michel Guérard, chef étoilé du restaurant Les Prés d'Eugénie. Crédit : AFP
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Maeliss Innocenti

Le Guide Michelin a secoué le monde de la gastronomie française en retirant sa troisième étoile à l'Auberge du Pont-de-Collonges du regretté Paul Bocuse. Mais Michel Guérard, propriétaire du restaurant Les Près d'Eugénie (dans les Landes) aux trois macarons, ne voit "pas de drame derrière tout cela". Il reste convaincu qu'il ne s'agit que d'une "actualité de passage" et que la maison Bocuse est "capable d'affronter ça avec le talent qui convient".

Le chef étoilé pense même que les équipes de Paul Bocuse peuvent revenir encore plus fortes après cette déception : "La maison Bocuse est une légende. Elle est immortelle et se tirera d'affaire. Et pourrait même avoir affaire à une clientèle plus forte encore".

Contrairement à Périco Légasse, critique culinaire pour Marianne, qui s'est exprimé ce vendredi 17 janvier sur RTL, Michel Guérard ne voit aucune mauvaise intention derrière la décision du Guide Michelin : "C'est vrai, c'est un coup mais auquel on pouvait s'attendre, le Michelin considérant que c'était les étoiles de Paul… demandant à la nouvelle équipe qui est pleine d'enthousiasme de faire la preuve qu'elle est capable de reconquérir cette troisième étoile éteinte pour un moment."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gastronomie Société Restaurant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants