2 min de lecture Supermarchés

Grandes surfaces : bientôt des jauges de clients et la fermeture des rayons non-essentiels ?

Pour "rétablir l'équité" avec les petits commerces, Jean Castex pourrait annoncer la fermeture des rayons de produits non-essentiels et des limitations du nombre de clients dans les grandes surfaces.

Des clients font leurs courses dans un supermarché à Bordeaux le 27 octobre 2020
Des clients font leurs courses dans un supermarché à Bordeaux le 27 octobre 2020 Crédit : AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Les Français pourraient rapidement ne plus faire leurs courses comme avant. Ce dimanche 1er novembre, le Premier ministre pourrait annoncer la fermeture dans les grandes surfaces "des rayons de produits qui ne sont pas de première nécessité", a déclaré le ministre de l'Économie Bruno Le Maire dans un entretien sur BFMTV.

"Dans la soirée", Jean Castex devrait effectuer cet arbitrage qui doit "rétablir l'équité" avec les petits commerces, a précisé Bruno Le Maire. Toujours selon lui, cette annonce pourrait être accompagnée d'un durcissement des "jauges" de clients dans les grandes surfaces, c'est-à-dire le nombre de personnes admises en même temps.

"Nous voulons que les jauges soient respectées dans les supermarchés. (...) Il doit y avoir un comptage à l’entrée des grandes surfaces, avec une personne pour un certain nombre 3 mètres carré. Nous verrons s’il faut durcir cette jauge" a précisé le ministre de l'Economie.

Borne préfèrerait que "tout le monde puisse continuer son activité"

Invitée à réagir aux propos de son homologue lors du Grand Jury RTL/LCI/LE Figaro, la ministre du Travail Elisabeth Borne s'est montrée plutôt mitigée. Pour la membre du gouvernement, l'interdiction de la vente de certains produits n'est une bonne solution.

À lire aussi
amazon
Présidentielle 2022 : Julien Bayou souhaite un moratoire sur les entrepôts d'Amazon

"Les discussions vont pouvoir se continuer dans les prochains jours jusqu'à ce qu'on trouve le bon équilibre. Je préférerais que tout le monde puisse continuer son activité plutôt que de dire que personne ne le fait. Ce serait plus agréable pour les Français aussi. (...) On a dit qu'on faisait un point tous les quinze jours. S'il y a des signes d'améliorations, ça permettra d'avoir des règles moins strictes", a-t-elle affirmé.

Depuis le début du confinement, de nombreux maires prennent des arrêtés afin d'ouvrir les commerces non essentiels de leur villeconfrontés à une concurrence des grandes surfaces qui, elles, peuvent rester ouvertes. Les magasins comme la Fnac et Darty ont par ailleurs été interdits d'ouvrir leurs rayons livres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Supermarchés Coronavirus France Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants