1 min de lecture Polémique

Nîmes : une supérette interdit l'entrée aux personnes voilées

VU DANS LA PRESSE - Le gérant d'un supermarché a choisi d'interdire l'accès de son magasin aux personnes portant le voile. Une enquête pour "refus illicite de vente" et "discrimination" a été ouverte.

L'affaire a été confiée au tribunal judiciaire de Nîmes
L'affaire a été confiée au tribunal judiciaire de Nîmes Crédit : RTL
valentin
Valentin Deleforterie Journaliste

L'affiche, collée sur la vitrine d'une supérette Vival, a créé la polémique à Nîmes. "À compter de ce jour, toute personne voilée ne sera pas autorisée à rentrer dans le magasin", pouvait-on lire sur le papier. 

L'affaire est relatée par Midi Libre. Le quotidien explique que l'écriteau a été affiché par le gérant du magasin Vival, appartenant au groupe Casino. Sur Twitter, l'enseigne a fermement condamné cette affiche. "Il s'agit d'une initiative personnelle qui va à l'encontre des valeurs de l'enseigne. Nous avons fait le nécessaire pour tout faire retirer", a ainsi affirmé Casino.

Suite à l'initiative de son propriétaire, la supérette a été caillassée. Le gérant a également reçu des menaces sur les réseaux sociaux. La justice enquête actuellement sur ces menaces. Une enquête a également été ouverte pour "refus illicite de vente" et "discrimination", indique Midi Libre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Port du voile Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants