1 min de lecture Commerce

Confinement : la grande distribution et la Fnac devront fermer les rayons livres

Une réunion entre les différents acteurs du secteur a acté la fermeture des rayons livres de la grande distribution, pour éviter la concurrence déloyale avec les libraires obligées de fermer pendant le confinement.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Confinement : la grande distribution et la Fnac devront fermer les rayons livres Crédit Image : Philippe HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

C'est une victoire qui va satisfaire en partie les libraires. Alors que ces dernières, obligées de fermer boutiques pendant le confinement, ont vu rouge quand elles ont su que la grande distribution et la Fnac pouvaient continuer leur activité, une décision ce vendredi 30 octobre vient atténuer leur colère. 

À la suite d'une réunion tenue à Bercy entre la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire et les acteurs du secteurs (Fnac, grande distribution, libraires indépendants...), les rayons livres devront fermer dès ce vendredi en fin de journée. La Fnac indique, via l'AFP, qu'elle ferme "l'ensemble des rayons culture" pour 15 jours.

Sur RTL, un libraire avait exprimé son courroux contre ce que ses collègues et lui considèrent comme une concurrence déloyale. "Il faut que la règle soit la même pour tout le monde. Que si des clients prennent un risque sanitaire en venant acheter des livres chez moi, pourquoi ne prennent-ils pas des risques sanitaires en allant acheter des livres à la Fnac à 200 mètres ?", interrogeait-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce Confinement Grande distribution
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants