2 min de lecture Glyphosate

Glyphosate : pourquoi le plan de sortie est difficile à tenir pour le gouvernement

ÉCLAIRAGE - La sortie du glyphosate aura un coût très élevé selon un rapport parlementaire. Les députés demandent que le gouvernement aille plus vite et qu’il explique d’avantage son message à l’égard des agriculteurs.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
La minute verte du 11 novembre 2019 Crédit Image : Jean-Francois MONIER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Florian Soenen

C’est un rapport qui doit être présenté mercredi mais que l’AFP s’est procuré avant l’heure. La mission parlementaire chargée d'évaluer le plan de sortie du glyphosate juge "inconscient d'attendre le 31 décembre 2020" pour savoir quelles cultures devront obligatoirement cesser d'utiliser l'herbicide le 1er janvier 2021, date de la fin du glyphosate en France. 

Selon ce rapport, la transition entre glyphosate et pas de glyphosate coûterait 12 millions en terme de mains d’œuvre, une consommation de carburant multipliée par 3 ou 4, une augmentation du prix du blé de 10 euros par tonne. Les techniques de désherbage, nécessitant plus de tracteurs et machines, augmenteraient également les émissions de CO2.

Le sujet de la sortie du glyphosate est si délicat que le gouvernement marche sur une fine corde à linge. Fin 2017, la France est courroucée par l’Union européenne qui va prolonger le Round Up de Monsanto, composé de glyphosate. Emmanuel Macron décide tout de même une interdiction d’ici trois ans.

Quelques mois passent et l’interdiction du glyphosate ne figure pas dans la loi alimentation mais sera bien interdit, assure le gouvernement. En janvier 2019, lors d’un débat dans la Drôme, Emmanuel Macron déclare que l’interdiction du glyphosate n’est pas possible en trois ans. Au milieu de tout ça, on a appris vendredi que le tribunal administratif de Cergy Pontoise validait deux arrêtés anti-pesticides à Gennevilliers et à Sceaux dans les Hauts-de-Seine.

Les hésitations du gouvernement

Tous ces va-et-vient reflètent les hésitations du gouvernement. La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles n’est pas contente de la sortie d’un désherbant très efficace mais considéré comme cancérogène probable par l’Organisation mondiale de la santé. Le "Make our planet great again" d’Emmanuel Macron ne peut rester un coup de communication.

On peut hausser le menton face à nos voisins européens si on tient nos engagements. Ce n’est pas un gadget ou alors il faudra rajouter de nouveaux épisodes à ce conflit du glyphosate qui inquiète et interroge depuis près de trois ans.

Le plus : l'image de Greta Thunberg pour utiliser moins de plastique

À lire aussi
Le glyphosate est utilisé lors des épandages sur les cultures écologie
Glyphosate : 36 produits interdits, le début de la fin ?

Plusieurs entreprises israéliennes, et notamment de médias, affichent des photographies de Greta Thunberg au-dessus ou à côté de gobelets, couverts et serviettes jetables. Un cliché au regard accusateur et semblant dire "Comment osez vous" comme l’activiste avait lancé à l’ONU en septembre dernier.

Un clin d’œil humoristique qui pourrait faire des émules : Israël est le 3e pays à déverser le plus de plastiques dans la Méditerranée. 

La note : 17/20 a des chercheurs britanniques qui ont inventé... une nouvelle corne de rhinocéros

Ça peut paraître étrange mais des chercheurs de l’université d’Oxford veulent trouver une alternative à la corne de rhinocéros, raison pour laquelle cette espèce est chassée et est en voie de disparition. Ils ont imaginé une corne en crin de cheval dont la texture rappellerait celle du rhinocéros et veulent inonder le marché avec ce procédé. Une corne de rhinocéros qui sent le poney pour sauver le rhinocéros, les braconniers ne s’en remettront pas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Glyphosate Environnement Biodiversite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants