3 min de lecture Écologie

SNCF : comment remplacer le glyphosate ?

Le glyphosate sera interdit en France à partir de 2021. La SNCF peine à trouver un remplaçant à cet élément indispensable à la sécurité des voies.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
SNCF : comment remplacer le glyphosate ? Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin

Chaque année la SNCF utilise 35 à 38 tonnes de glyphosates, ce qui fait d’elle la plus grosse consommatrice de désherbant en France. Accusé d’être cancérigène par beaucoup, juste un peu agressif par d’autres, le glyphosate devrait être interdit en France en 2021, et la SNCF va s’y conformer.

Pour l’entreprise ferroviaire, c’est avant tout une question de sécurité, puisque le glyphosate lui permet d’annihiler les herbes sur les voies, qui pourraient retenir l’eau et déformer les rails. Même chose sur les à côtés qui doivent être dégagés pour que les agents de la SNCF puisse intervenir ou les voyageurs évacués. 

L'entreprise va donc devoir trouver une alternative au désherbant polémique. Officiellement le discours : "c’est on travaille dessus c’est une de nos priorités numéro 1", officieusement c’est : "mais pourquoi on ne trouve pas ? pourquoi on ne trouve pas ?" . En avril dernier, le responsable de la maintenance de l’infrastructure chez SNCF Réseau était auditionné à l’Assemblée nationale. Il a déclaré, à propos du remplacement du glyphosate, "on a plusieurs solutions, on a encore beaucoup d’incertitudes sur les coûts, sur l’efficacité, sur l’impact environnemental". Un comble, lorsque l'on sait que le glyphosate va être interdit pour des raisons écologiques. 

Peu de solutions concrètes et un de sortie coût élevé

Actuellement ce sont des trains désherbeurs, qui aspergent le long des voies, pour supprimer cette mauvaise végétation et disperser du produit un peu partout. À l’avenir, on pourrait envisager des mini-robots qui ferait ça sur l’ensemble du réseau. On pourrait aussi utiliser des techniques d’ensemencement, on ferait pousser des plantes que l’on maîtrise ou alors un autre herbicide mais pour l’instant non homologué, bref ça cogite pour trouver une solution alternative, mais pour l’instant on ne trouve rien de probant.

À lire aussi
Des militants d'Extinction Rebellion à Paris Londres
VIDÉO - Extinction Rebellion : des militants bloquent le métro, des passagers excédés


Actuellement, SNCF réseaux dépensent 30 millions d’euros par an pour traiter les voies et les pistes. Après interdiction du glyphosate, la facture pourrait monter jusqu’à 500 millions d'euros. Au regard du niveau de dette de la SNCF, la sortie du glyphosate peut s’avérer une opération périlleuse, cela sera-t-il reporter sur le prix des billets ? Pour l'instant, on espère toujours trouver une solution viable.

Le plus

Vans, Timberland ou The North Face pourrait suspendre leurs commandes de cuir brésilien pour protester contre la politique environnementale de Javier Bolsonaro. Une annonce pour l’instant qui n’est pas suivie de fait. Pub ou engagement ? À suivre. 


Cet été, on découvrait que des enfants présentaient un taux anormalement élevé d’arsenic à cause d’une ancienne mine non dépolluée, dont les dernières inondations, il y a un an, avaient fait remonter certains produits toxiques. Des parents s’inquiètent pour une école qui serait contaminer. Le nombre d’enfants exposés s’élève à 46.

La note

4/20 pour Donald Trump. Le président américain s’intéresse de près à la forêt nationale de Tongass (Alaska), protégée depuis vingt ans. Selon le Washington Post, l’hôte du bureau ovale aurait mis la pression à son ministre de l’Agriculture pour mettre fin aux restrictions et développer des projets d’exploitation forestière, énergétique ou encore minière. 

Protégé par Bill Clinton, il s’agit de l’une des plus grandes forêts pluvieuses tropicales tempérées gardée à l’état sauvage. Trump y laisserait construire des routes. Pour voir un séquoia rien de mieux qu’une bonne voiture climatisée, au moins on respire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Environnement SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants