2 min de lecture Écologie

Glyphosate : 36 produits interdits, le début de la fin ?

Lundi 9 décembre, l'ANSES a annoncé le retrait de 36 produits à base de glyphosate. Malgré les différentes controverses, la France fixe toujours une sortie pour janvier 2021.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Glyphosate : 36 produits interdits, le début de la fin ? Crédit Image : PABLO AHARONIAN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin et Charles Deluermoz

36 produits à base de glyphosate ont été interdits sur les 69 qui existent dans le commerce. Hier lundi 9 décembre, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a frappé un grand coup : ces volumes représentent trois quarts des tonnages de glyphosate utilisé dans notre pays en 2018. 

Ils ne pourront donc plus être utilisés d'ici la fin de l'année 2020. Cette interdiction ne s'est pas faite au hasard : depuis le prolongement pour cinq ans de l'autorisation de cet herbicide par l'Union européenne en 2017, l'Anses procède au réexamen des autorisations du glyphosate sur le marché.

Ces 36 produits ont été interdits car ils n'ont pas apporté de preuves scientifiques suffisantes de leur absence de nocivité. Ils vont donc être retirés du marché dès lors qu'il existe des alternatives.

Pendant ce temps, l'Autriche recule

Sur les 69 produits actuellement en vente, l'Anses pourra toutefois encore en confirmer certains et en retirer d'autres afin d'être dans les temps pour une première sortie du glyphosate en 2021 et une sortie totale en 2023, selon le gouvernement.

À lire aussi
Yannick Jadot, eurodéputé écologiste, le 22 juin 2019 écologie
"On n'est pas couché" : la propagation des pandémies "va s'accélérer", selon Jadot

Au moment où la France annonçait sa décision, Vienne décidait de revenir sur sa volonté d'interdire le glyphosate en janvier prochain. L'été dernier, le Parlement autrichien avait en effet voté l’interdiction de l’herbicide, faisant de l'Autriche le premier pays européen à l’interdire.

Problème, il s’agissait d’une initiative du Parlement. Le gouvernement, lui, est contre et demande que l’Europe donne son avis sur le sujet. Malte avait également reculé sur ce sujet et l’Allemagne ne veut plus de glyphosate en 2023.

Le plus : un film d’horreur au zoo d’Amnéville

Olaf, l’ours polaire star du zoo d'Amnéville, en Moselle, est décédé en juillet 2018. Mais, au lieu d’être envoyé chez l’équarrisseur, il a été apporté au centre de traitements des déchets non dangereux d’Abancourt. Olaf a donc fini découpé et ses restes se sont retrouvés on ne sait où. Une démarche qui se serait répétée plusieurs fois avec d’autres animaux selon des employés du zoo. En difficulté financière, le parc aurait tenté de faire des économies à tous les niveaux. Son directeur devrait s’exprimer prochainement.

La note : 17/ 20, elle sera décernée le... 1er janvier 2020

Dans trois semaines, certains objets vont disparaître de notre quotidien. Fini les ustensiles à usage unique comme les pailles, la vaisselle jetable ou encore le coton-tige. Ce dernier, pas vraiment bon pour nos oreilles, est un véritable fléau écologique que l’on retrouve dans de nombreux cours d’eau. Une loi de 2016 signifie son interdiction pour le 1er janvier 2020. Alors, profitez bien de vos derniers instants de grattage de conduits auditifs…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Pesticides Glyphosate
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants