1 min de lecture Environnement

Interdiction du glyphosate : la renaissance des cimetières français

Vous irez peut-être fleurir la tombe d’un proche aujourd’hui, jour de la Toussaint. Avez-vous remarqué que les cimetières changent d’aspect ? Ils sont de plus en plus verts. Depuis l’interdiction du glyphosate, les mairies laissent pousser la nature.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Interdiction du glyphosate : la renaissance des cimetières français Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Louis Rigaudière

Les cimetières autrefois étaient des lieux minéraux, des grandes allées de gravier, de bitume et de marbres. Rien ne dépassait, car un cimetière avec des mauvaises herbes, ça faisait négligé. Comme si on abandonnait les défunts. 

Et puis, le désherbant chimique a été interdit dans les espaces publics il y a 2 ans. La plupart de mairies ont appliqué la règle dans les cimetières. Les premiers mois, quand on abandonne le glyphosate, c’est un peu difficile. Les mairies testent de techniques alternatives. 

Des herbicides naturels, le désherbage thermique,  mais le pissenlit est coriace… et la meilleure solution, reste  l’huile de coude, le désherbage a la main. Ça nécessite du personnel pour désherber dans les allées, autour des tombes. Et ça reste quand même moins efficace. Quand chaque année un passage de désherbant suffit, il faut compter deux à trois interventions, si c’est une autre technique. 

Repenser les cimetières autrement

La plupart des communes disent qu’elles n’ont pas les moyens, donc il faut repenser le cimetière autrement. Enlever les mauvaises herbes autour des tombes et puis dans les allées, dans certaines parties du cimetières, on plante, on végétalise, on fait pousser des arbres. 

À lire aussi
La station de ski de Porté-Puymorens, dans les Pyrénées-Orientales, le 16 novembre 2019. environnement
Neige et réchauffement climatique : quel avenir pour les stations de ski ?

Selon des spécialistes de la biodiversité quand vous avez au moins la moitié de l’espace qui est végétalisé donc des petits jardins partout, des haies, les mauvaises herbes ne se voient plus ça demande donc un peu de temps, le temps que tout pousse mais le lieu devient agréable. On peut même s’y promener comme au Père Lachaise à Paris on y entend a nouveau des oiseaux et on y croise des  papillons.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Cimetière Glyphosate
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants