2 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : 22.000 manifestants en France, quelques heurts éclatent

Quelque 22.000 personnes étaient mobilisées en début d'après-midi, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, lors de l'acte 11 des "gilets jaunes".

Des "gilets jaunes" mobilisés près de la place de la Bastille, le 26 janvier 2019
Des "gilets jaunes" mobilisés près de la place de la Bastille, le 26 janvier 2019 Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Les manifestations se poursuivent partout en France. Pour l'acte 11 de la mobilisation des "gilets jaunes", quelque 22.000 personnes étaient rassemblées, en début d'après midi, ce samedi 26 janvier, selon les chiffres communiqués par l'Intérieur.

Dans le détail, environ 2.500 manifestants sont rassemblés à Paris, 5.000 à Bordeaux, 4.000 à Marseille ou encore 2.000 à Nantes. Au moins un millier de personnes défilaient également à Lyon dans une ambiance électrique et aux cris de "Macron démission".

Rester visibles et audibles dans la rue pour entretenir la flamme, c'est le défi des "gilets jaunes", alors que leurs rangs sont gagnés par de nouvelles querelles internes et que l'annonce d'une liste "Rassemblement d'initiative citoyenne" aux européennes de mai, sème la division. 

À lire aussi
L'ex-boxeur Christophe Dettinger Gilets jaunes
Christophe Dettinger sur RTL : "Je suis toujours 'gilet jaune' dans mon cœur"

Des heurts place de la Bastille

Signe de ces dissensions, à Paris, les manifestants étaient dispersés en quatre cortèges distincts déclarés en préfecture.

De premiers incidents ont éclaté place de la Bastille, lieu de convergence de plusieurs cortèges. Vers 16 heures, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et d'un canon à eau pour repousser des manifestants qui leur jetaient des projectiles et s'appropriaient du matériel de chantier dans la rue Saint-Antoine.

Les forces de l'ordre avaient procédé à 22 interpellations à Paris, selon des chiffres de la préfecture. 

Des tensions à Nantes

Des échauffourées ont également éclaté entre forces de l'ordre et "gilets jaunes" à Nantes. "Comme les samedis précédents, il y a eu de nombreux jets de projectile et même un cocktail Molotov", a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique. "Les forces de l'ordre ont riposté avec des gaz lacrymogènes. Il y a eu trois interpellations", a ajouté cette source.

Les autorités avaient dénombré 84.000 manifestants lors des deux derniers samedis, en augmentation après la trêve de Noël et du Nouvel an mais sans retrouver le niveau de mobilisation de début décembre. 

À Paris, et dans plusieurs villes de France, les manifestants sont également appelés à participer à une "nuit jaune", référence aux "Nuits debout" de 2016, en pleine mobilisation contre la loi travail alors que dimanche, les "foulards rouges" défileront également dans les rues de la capitale lors d'une "marche républicaine des libertés".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Gilets jaunes Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796351103
"Gilets jaunes" : 22.000 manifestants en France, quelques heurts éclatent
"Gilets jaunes" : 22.000 manifestants en France, quelques heurts éclatent
Quelque 22.000 personnes étaient mobilisées en début d'après-midi, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, lors de l'acte 11 des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gilets-jaunes-22-000-manifestants-en-france-quelques-heurts-eclatent-7796351103
2019-01-26 16:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pd7zBCfw7X_6yizP0url6w/330v220-2/online/image/2019/0126/7796351113_des-gilets-jaunes-mobilises-pres-de-la-place-de-la-bastille-le-26-janvier-2019.jpg