1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Gilets jaunes" : ce qu’il faut attendre de l’acte 11
1 min de lecture

"Gilets jaunes" : ce qu’il faut attendre de l’acte 11

ÉCLAIRAGE - Face à l'acte 11 des "gilets jaunes", dont les craintes de violences sont moins fortes, le gouvernement adopte une nouvelle stratégie pour ces forces de l'ordre.

Des "gilets jaunes" à Paris, le 19 janvier 2019
Des "gilets jaunes" à Paris, le 19 janvier 2019
Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP
"Gilets jaunes" : ce qu'il faut attendre de l'acte 11
00:01:29
Thomas Prouteau & Leia Hoarau

La mobilisation des "gilets jaunes" est restée stable ces dernières semaines, avec 84.000 manifestants dans tout le pays. Mais ce nouveau samedi de manifestation est encore très difficile à anticiper, alors que les divisions sont de plus en plus marquées au sein du mouvement, notamment depuis la création d'une liste "gilets jaunes" aux Européennes.

Pour l'acte 11 de ce samedi 26 janvier, les différentes figures du mouvement défileront séparément. Rien qu'à Paris par exemple, quatre manifestations différentes ont été déclarées avec même un changement de tactique.

Le ministère de l'Intérieur a de nouveau prévu un dispositif important, mais légèrement revu à la baisse : les blindés de la gendarmerie, symboles de la mobilisation des forces de l'ordre, devraient quasiment tous rester au garage à Paris. Il devrait également y avoir moins d'unités de CRS et de gendarmes mobiles déployés sur le terrain. Mais le ministère de l'Intérieur préfère ne communiquer aucun chiffre : pas question de dévoiler son dispositif.

Une "Nuit jaune" prévue samedi soir

Cela ne veut pas dire que le nombre des manifestants va baisser, ce qui est une donnée quasiment impossible à prévoir. Mais les craintes des violences sont moins fortes. Il y a deux points d'inquiétude malgré tout. À Toulouse tout d'abord, comme chaque week-end : c'est la seule ville où le ministère de l'Intérieur envisage de maintenir les blindés

À lire aussi

Et à Paris, avec la "Nuit jaune" prévue place de la République. Difficile pour la préfecture de Police d'évaluer le nombre de "gilets jaunes" qui répondront présents, ni quelles sont leurs intentions. Une manifestation la nuit dans la capitale est, par nature, plus risquée. Un dispositif policier important est donc d'ores et déjà prévu. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire