2 min de lecture Coronavirus France

Emploi des jeunes : un horizon sombre, mais les aides de l'État limitent la casse

Le nombre d'inscriptions de jeunes chez Pôle Emploi a considérablement augmenté lors des six derniers mois, malgré les aides de l'État.

Eco_245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Emploi des jeunes : un horizon sombre, mais les aides de l'État limitent la casse Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Quentin Marchal

La crise sanitaire a provoqué des dégâts économiques, en particulier concernant l'emploi des jeunes. Alors que 800.000 jeunes devaient entrer sur le marché du travail lors de cette rentrée, le nombre d'entre eux qui pointent à Pôle Emploi a considérablement augmenté.   

Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, le directeur général de Pôle Emploi,  Jean Bassères, a signifié que 92.000 inscriptions supplémentaires de jeunes avaient eu lieu lors ces six derniers mois. Cette tendance n'est pas près de s'estomper puisque Jean Bassères a également indiqué que "le marché du travail risque de se dégrader" encore.   

Néanmoins, la situation des jeunes aurait pu être pire car, malgré le chômage, il y a eu des embauches cet été et les entreprises ont continué de mettre à l'abri certains jeunes sur le marché du travail. 

En août et septembre, le ministère du Travail comptabilise même une légère augmentation des embauches de jeunes pour des contrats de plus de 3 mois même si le fait qu'elles aient été retenues par le confinement explique forcément cette hausse au mois d’août.    

Les aides de l'État amortissent le choc

À lire aussi
Adrien Quatennens le 29 novembre 2020 coronavirus
Coronavirus : Quatennens s'interroge sur "la sûreté sanitaire" des vaccins

Dans cet horizon sombre, les entreprises commencent également à utiliser les aides de l’État, qui sont un amortisseur.  Le gouvernement a annoncé une prime, pouvant aller jusqu’à 4.000 euros, pour l’embauche d’un jeune.   

En l'espace de deux mois, aux derniers chiffrages, près de 50.000 entreprises ont déjà demandé cette prime et les dossiers affluents avec plusieurs milliers de demandes par jour. Concernant l'apprentissage, des aides ont aussi été débloquées, et d’après le ministère du Travail, l’objectif d’avoir autant d’apprentis que l’an dernier, même avec la crise, est atteignable. 

Ces aides de l'État permettent donc de limiter la casse pour les jeunes et les entreprises même s'il est difficile d'affirmer si elles seront suffisantes pour limiter les dégâts sur la durée. D'autant que la deuxième vague risque d'être encore plus dangereuse pour les emplois des jeunes. Selon un rapport européen, plus d'un jeune sur 10 craint de perdre son travail d’ici la fin de l’année.    

Le plus

Les associations et gouvernement ne parlent pas le même langage en matière de lutte contre la pauvreté. Alors que Jean Castex a annoncé ce week-end des investissements dans l’insertion, les associations les estiment insuffisantes et demandent des mesures plus larges, avec la revalorisation des minimas sociaux.

La note

15/20 aux cocottes Le Creuset, la marque française de cocottes en fonte. Le Creuset fait un carton auprès des adolescents du réseau social TikTok et ces vidéos avec son #lecreuset cumulent, pas loin de 20 millions de vues. Il est donc devenu plus que jamais tendance de faire une photo de sa cocotte.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Emploi
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants