2 min de lecture Coronavirus France

Covid-19 : ce qu'on peut toujours faire avec les mesures sanitaires zone par zone

ÉCLAIRAGE - De nouvelles mesures sanitaires ont été annoncées mercredi 23 septembre. Mais elles varient selon les zones, et certains établissements ne sont pas touchés.

Une femme portant un masque de protection à Lyon, le 31 août 2020.
Une femme portant un masque de protection à Lyon, le 31 août 2020. Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Coline Daclin Journaliste

Fermeture des bars et restaurants dans les zones les plus touchées par le virus, interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public... Les nouvelles mesures sanitaires annoncées par Olivier Véran mercredi 23 septembre au soir donnent l'impression qu'on ne peut plus rien faire. Et pourtant, certains établissements sont toujours ouverts, et tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne.

Actuellement, 32 départements ne sont pas considérés comme en alerte. Ils restent donc en vert et ne subissent pas de restrictions particulières. 

Les autres départements sont en rouge, selon plusieurs nuances. On trouve le seuil d'alerte, rouge "pâle", le seuil d'alerte renforcé, "rouge vif" ou "super rouge" et le seuil d'alerte maximale, ou "écarlate". Dans ces zones, de nouvelles restrictions ont été mises en place.

Dans les zones d'alerte

69 départements sont en seuil d'alerte "simple". Là, les rassemblements doivent se faire à moins de 30 personnes, a indiqué Olivier Véran, et les préfets pourront prendre de nouvelles mesures localement.

À lire aussi
Une attestation de sortie du premier confinement (Image d'illustration). Coronavirus France
Confinement : découvrez la nouvelle attestation de déplacement

En dehors de ces restrictions, toutes les activités habituelles sont toujours possibles, y compris le fait de fréquenter les bars et les restaurants par exemple. Les événements peuvent accueillir jusqu'à 5.000 personnes. Partout, il faut toutefois continuer à respecter les gestes barrières.

Dans les zones d'alerte renforcée

Onze métropoles sont en zone d'alerte renforcée. Il s'agit de Paris, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier, Bordeaux, Lyon et Nice. Dans ces zones, il est toujours possible de sortir dans les restaurants et les bars, avant 22 heures. Après, ils devront fermer, et la vente d'alcool sera limitée. Les autres établissements recevant du public restent ouverts. 

On peut par ailleurs se rassembler dans l'espace public jusqu'à 10 personnes, et la jauge des événements sportifs ou culturels est limitée à 1.000 personnes.

Dans les zones d'alerte maximale

Ce sont dans les zones d'alerte maximale, dites zones "écarlates" que les mesures sont les plus strictes. Mais cela ne concerne pour l'instant que la métropole d'Aix-Marseille et la Guadeloupe. Là, les bars et restaurants devront fermer dès samedi, tout comme les établissements recevant du public.

Même dans ces zones, certains établissements qui ont déjà un "protocole sanitaire strict" restent toutefois ouverts. Ainsi, on peut toujours partout en France se rendre au théâtre, au musée ou au cinéma.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants