1 min de lecture Coronavirus France

Covid-19 : quelles restrictions pour les 11 villes en "zone d'alerte renforcée" ?

ÉCLAIRAGE - Olivier Véran a détaillé les nouvelles mesures qui entreront en vigueur à partir du lundi 28 septembre, dans les onze grandes villes se trouvant en "zone d'alerte renforcée" face à l'épidémie de la Covid-19.

Une femme portant un masque de protection à Lyon, le 31 août 2020.
Une femme portant un masque de protection à Lyon, le 31 août 2020. Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Face à l'évolution de l'épidémie de la Covid-19, Olivier Véran a annoncé que de nouvelles restrictions allaient être mises en place, à compter du lundi 28 septembre, dans huit grandes villes, en plus de Lyon, Nice et Bordeaux, qui se trouvent déjà en "zone d'alerte renforcée". Le ministre de la Santé a précisé que les autres métropoles concernées sont Paris et sa petite couronne, Lille, Toulouse, Saint Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble et Montpellier. 

Dans ces villes, la jauge des grands événements sera abaissée à 1.000 personnes contre 5.000 auparavant, les autres événements, comme les fêtes locales et étudiantes, seront interdits, tout comme les rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public. Le ministre a également annoncé la fermeture des bars et restaurants à partir de 22 heures dans ces secteurs, ainsi que la fermeture des salles de sport, gymnases et des salles des fêtes.


"Le télétravail doit être favorisé autant que possible, surtout sur les publics vulnérables", dans les zones en alerte renforcée, a également rappelé le ministre de la Santé, Olivier Véran.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Olivier Véran
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants