1 min de lecture Société

Coronavirus : Jacqueline, le robot désinfectant des pompiers des Bouches-du-Rhône

REPORTAGE - Jacqueline est un robot de décontamination, qui tue les microbes présents dans une pièce grâce aux ultraviolets.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : Jacqueline, le robot désinfectant des pompiers des Bouche-du-Rhône Crédit Image : Hugo Amelin | Crédit Média : Hugo Amelin | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin et Capucine Trollion

Dans les Bouches-du-Rhône, les pompiers utilisent Jacqueline, un robot de décontamination, qui tue les microbes présents dans une pièce grâce aux ultraviolets. Cinq exemplaires de ce robot, fabriqué par la société Américaine Xenex, ont été livrés en France la semaine dernière, quatre dans les hôpitaux parisiens, le cinquième chez les pompiers des Bouches-du-Rhône.

 
Derrière une apparence pouvant évoquer R2-D2 ou un aspirateur high-tech, ce robot baptisé "Light Strike" est un véritable système de désinfection avancé, comme l’explique le Capitaine Diane Borselli, conseiller technique en risque biologique auprès des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône : "Il fonctionne par émission d’UV de type C, qui sont pulsés par une lampe xénon. Ces UV, qui peuvent être nocifs pour l’homme, tuent les bactéries".

Mais chaque bactérie ne peut être tuée que par une seule longueur d’onde. La différence entre cet appareil et les précédents, c’est que celui-ci peut diffuser plusieurs longueurs d’onde, par pulsations. Les UV s’attaquent à l’ADN des virus. Ce type de "nettoyage" est déjà utilisé dans les blocs opératoires contre les bactéries les plus résistantes.

Ce robot baptisé "Light Strike" est un véritable système de désinfection avancé Crédits : Hugo Amelin | Date : 14/04/2020
3 >
Ce robot baptisé "Light Strike" est un véritable système de désinfection avancé Crédits : Hugo Amelin | Date : 14/04/2020
Ce type de "nettoyage" est déjà utilisé dans les blocs opératoires contre les bactéries les plus résistantes. Crédits : Hugo Amelin | Date : 14/04/2020
L'entreprise AB Médica qui a prêté ce robot aux pompiers. Crédits : Hugo Amelin | Date : 14/04/2020
1/1

Un robot autonome

Placé dans une pièce, ce robot fonctionne seul, à 360° et il lui faut 5 minutes pour nettoyer un périmètre de 3 mètres. "Aujourd’hui, nous le testons, en complément du nettoyage manuel", souligne le capitaine Borselli. "Il va nous aider à désinfecter une salle opérationnelle ou une ambulance dans laquelle un patient atteint du Covid-19 aurait fortement toussé par exemple, nous n’avons aucun doute sur son efficacité. Il a déjà utilisé dans près de 300 hôpitaux américains." C’est l’entreprise AB Medica qui a prêté ce robot aux pompiers. Après sa phase de test, il devrait être utilisé pour désinfecter des EHPAD de la région.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Coronavirus Pompiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants