3 min de lecture Coronavirus

Confinement : non, Nicole Belloubet n'a pas menacé Jean-Pierre Pernaut de poursuites

Jean-Pierre Pernaut épinglé par Nicole Belloubet après avoir poussé un "coup de gueule" à la fin du JT, ou encore le roquefort; remède contre le coronavirus... On ne vous le dira jamais assez, vérifiez vos sources d'information.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Confinement : non, Nicole Belloubet n'a pas menacé Jean-Pierre Pernaut de poursuites Crédit Image : Capture TF1.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Marie Gingault

Le présentateur du JT de 13 h de TF1 est-il devenu l’ennemi public qui fera tomber le pouvoir ? Vendredi 24 avril, en direct depuis chez lui, Jean-Pierre Pernaut est intervenu en fin de journal de la mi-journée et il était en forme. Il a poussé un "coup de gueule" contre le gouvernement, en affirmant ne pas comprendre pourquoi une personne se promenant seule en forêt ou en montagne était verbalisée tandis qu’on laisse des groupes batifoler joyeusement. 

Le présentateur s'est également interrogé sur les fleuristes fermés tandis que les jardineries sont quant à elles ouvertes, même chose pour les cantines ouvertes mais pas les restaurants. Jean-Pierre Pernaut souligne la multitude d'informations qui se contredisent comme sur le déconfinement, certaines informations indiquent qu'il se fera par région, d'autres affirment totalement autre chose. Le journaliste termine son intervention par : "ça donne le tournis". 

Pernault critique la communication du gouvernement et ça ne passe pas. Quelques heures plus tard sur Twitter, le compte "Le journal de l’Élysée", publie un tweet en ces termes, "ALERTE INFO : Pour @NBelloubet les propos de Jean-Pierre Pernaut peuvent 'faire l’objet d’une sanction pénale.' Il est inadmissible qu’en France un présentateur télé puisse impunément critiquer le pouvoir en place", déclare la ministre de la Justice. S’ensuivent près de 21.000 commentaires, insultant la ministre, dénonçant une dictature en France, appelant à une mobilisation après le déconfinement. 

Sauf que tout cela est faux. Jamais Nicole Belloubet n’à menacé Jean-Pierre Pernaut de poursuites pour avoir donné son avis.

À lire aussi
Bruno Forget, le commissaire de la Foire de Châlons. Coronavirus France
Foire de Châlons : "Nous sommes confiants", assure Bruno Forget sur RTL

Le compte "Le journal de l'Élysée" est un compte parodique qui énerve beaucoup la majorité car il s’amuse à diffuser de fausses citations des membres du gouvernement, très absurde mais là où c’est facile de le vérifier, c’est qu’à côté du nom du compte il y a écrit parodie, c’est pour sourire, s’amuser. 

En 2019, Marlène Schiappa n’avait pas très bien pris d’avoir été caricaturée par ce compte Twitter qui lui attribuait une phrase dans laquelle elle se réjouissait de l’emploi de la force contre les "gilets jaunes". Une citation reprise par le média russe francophone Sputnik News mais totalement fausse. 

Les journalistes ne vérifient pas la source et tombent dans le panneau de la fake news d’amusement. Le Gorafi, complots faciles, NordPresse, les nouveaux noms de la satire sur les réseaux sociaux, confrontés à un mal terrible, celui du premier degré. Comment faire comprendre que l’on peut rire avec l’actualité, que les messages sur les réseaux sociaux doivent être pris avec distance ? Un vrai combat pour l’humour.

Autre victime du 1er degré : le roquefort

Début avril, un Aveyronnais lance sur Facebook une rumeur indiquant que le roquefort soignerait du coronavirus. Sa preuve ? La chloroquine du professeur Raoult utiliserait dans sa fabrication, le Penicillium roqueforti, le même champignon que pour le roquefort. C’est totalement faux, l’auteur reposte un message fier de sa blague. Un message vu des milliers de fois, compris avec sourire par certains alors que d’autres le prennent au sérieux et parlent d’une alliance roquefort-Raoult contre Paris. 

Des exemples démontrant l’importance de connaître la source des messages que l’on partage, même en temps difficile l’humour mérite qu’on lui accorde une place.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Jean-Pierre Pernaut
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants