1 min de lecture LGBT

Confinement : Marlène Schiappa annonce un "plan d'urgence" pour les jeunes LGBT

Marlène Schiappa a annoncé un "plan d'urgence" pour venir en aides aux personnes LGBT en période de confinement. "Beaucoup de jeunes vivent actuellement un enfer", a-t-elle estimé.

Marlène Schiappa, secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes
Marlène Schiappa, secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes Crédit : TRISTAN REYNAUD/SIPA
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le gouvernement a annoncé, vendredi 24 avril, un "plan d'urgence" pour venir en aide aux personnes lesbiennes, gay, bi et trans dans le contexte de la crise sanitaire actuelle. En pleine période de confinement, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa estime que "beaucoup de jeunes vivent actuellement un enfer".

Dans une interview à Libération, elle a expliqué que certains jeunes sont particulièrement discriminés "soit parce qu'ils sont confinés avec des parents homophobes qui ne savent pas que leur enfant est gay, bi ou lesbienne, soit parce qu'ils ont déjà fait leur coming out et vivent alors parfois de véritables persécutions au sein de leur foyer". 

Ainsi, 300.000 euros ont été débloqués pour "financer 6.000 nuitées d'hôtel pendant le confinement" pour "permettre aux jeunes confrontés à de la violence homophobe d'être protégés", a-t-elle fait savoir.

Des dispositifs d'alerte renforcés

La secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes a par ailleurs précisé que les personnes LGBT en difficulté pouvaient donner l'alerte en pharmacie ou écrire un SMS au 114, comme cela est possible pour les femmes victimes de violences. Elle indique également être intervenue pour "accélérer" la réouverture de la permanence téléphonique de SOS Homophobie, "suspendue en raison de difficultés techniques", et "soutenir" l'association Contact et sa ligne téléphonique à destination des familles.

À lire aussi
Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la communauté LGBTQ+ LGBT
Costa Rica : le mariage gay légalisé, une première en Amérique centrale

Le gouvernement a par ailleurs décidé de financer "à hauteur de 50.000 euros" un dispositif d'alerte via l'application FLAG! Son déploiement a été accéléré "en raison des violences identifiées ces derniers jours", précise FLAG!

"Ces signalements alimenteront une cartographie la plus précise possible facilitant le travail des pouvoirs publics pour développer efficacement des politiques publiques", précise l'association, qui ajoute qu'une "étude sociologique" sera réalisée annuellement par un comité scientifique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LGBT Confinement Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants