2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : non, il n'y a pas de pandémies à date fixe, tous les 100 ans

DÉCRYPTAGE - Plusieurs publications sur les réseaux sociaux assurent qu'une pandémie intervient à l'année "20" de chaque siècle. Des informations inexactes, voire fausses.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : non, il n'y a pas de pandémies à date fixe, tous les 100 ans Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : Jean-Mathieu Pernin | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Ryad Ouslimani

Chaque jour, nous décryptons une fake news liée au coronavirus. Aujourd’hui, "non il n’y a pas une épidémie dévastatrice tous les 100 ans à date fixe". C’est une théorie que l’on a retrouvé tout de suite, lorsque le virus a commencé à frapper l’Europe. Une théorie qui continue à se diffuser sur les réseaux sociaux et qui au départ interpelle.

C’est vrai qu’il y a quelque chose de bizarre avec les différentes années qui ont vu des épidémies survenir. Le coronavirus en 2020, la peste espagnole en 1920, le choléra en 1820, la peste noire en 1720. C’est étrange cette coïncidence. Comme si une pandémie revenait avec régularité une fois par siècle à chaque année en 20. 20, un chiffre qui déclencherait immédiatement une pandémie. 

Beaucoup de messages se sont échangés à ce sujet, prenant comme exemple un magazine effetsanté.com, qui a réalisé un article sur cet obscur hasard de l’année pandémique. 

Une liberté prise avec les dates

Certains disent même que comme la terre est bien faite, tous les 100 ans, elle se purge, elle se nettoie en se débarrassant de quelques humains… Ça paraît fou mais nous sommes obligés de démentir cette rumeur, qui  est totalement fausse bien sur, Et même assez mal construite. 

À lire aussi
Le personnel soignant, pendant la crise du coronavirus (illustration) Coronavirus France
Les infos de 8h - Coronavirus : des hôpitaux tirent la sonnette d'alarme

Une fake news délirante, qui s'appuie sur l'histoire donc. Ça peut être trompeur, car comment contester le passé ! Seul souci, c’est que cette rumeur et l’article de ce site internet s’arrangent avec les dates. Le journal Le Monde s’est amusé à démonter cette intox et déjà, oui il y a bien eu des épidémie en 1720, 1820 et 1920.

Mais aussi en 1821 ou en 1923, tiens là nous sommes plus tard que 20. Concernant la peste pourquoi n’évoquer que la peste de 1720 alors que celle de 1347 a fait 25 millions de victimes ? Même chose pour le choléra, le XIXe siècle a connu six épidémies de la sorte. Pourquoi choisir 1820 ?

Amateurs de fake news cosmiques et complotistes

Concernant la grippe espagnole, elle frappe en 1918, en 1919 et… en 1920 elle est terminée. Tout comme le coronavirus dont l’expansion n’a pas commencé en 2020, mais en 2019 en Chine. De plus, l’auteur oublie les terribles épidémies de Sida dans les années 80 ou Ebola ou la grippe aviaire. Autant d’affreuses épidémies qui n’intéressent pas les tenants de cette théorie, car elles ne sont pas tombées une année en 20.

Il faut alors se pencher sur ce que veulent démontrer ceux qui diffusent cette fausse information. D’un côté vous avez , les amateurs de fake news cosmiques, nous ne sommes que de passage sur terre, la planète a été abîmée par l’Humain elle se venge. Des discours que l’on entend beaucoup depuis l’apparition du Covid-19, comme si des forces s’opposaient façon surnaturelle. 

D’autres relativisent en diffusant cette info en disant "oh ben si ça arrive tous les cent ans, ça va". Alors que ceux qui tiennent absolument à voir des complots partout expliquent dans certains message sur Facebook que les gouvernements savaient puisque ça se reproduit à chaque siècle et qu’il n’ont rien fait. Donc non, il n’y a pas de pandémie à une date fixe tous les cent ans, ce serait plus simple mais malheureusement c’est légèrement plus complexe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Complot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants