2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : comment Bill Gates est devenu la cible des complotistes

Le milliardaire, cofondateur de Microsoft, est taxé d'être à l'origine de la propagation du Covid-19 par de nombreux complotistes.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : comment Bill Gates est devenu la cible des complotistes Crédit Image : SIPA / Ted S. Warren | Crédit Média : Jean-Mathieu Pernin | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Ryad Ouslimani

Il est l'un des hommes les plus riches du monde, mais aussi la cible de très nombreuses théories du complot, il s'agit de Bill Gates, cofondateur de Microsoft. Il est devenu une obsession pour certains complotistes qui le suspectent de cacher un vaccin contre le Covid-19. Ce ne serait pas le philanthrope, masque derrière lequel il cache, mais le cynique qui murmure à l'oreille des puissants en pleine pandémie. 

Le New York Times s'est intéressé au fait que Bill Gates soit devenu, en période de pandémie, une cible des adeptes de la désinformation. Selon le quotidien américain, 10.000 messages sur Facebook mettent en cause Bill Gates depuis le début de la pandémie. Des post partagés et commentés plus de 900.000 fois. 

Sur YouTube, les 10 vidéos les plus populaires diffusant de fausses informations sur Bill Gates et publiées entre mars et avril, ont été vues plus de 5 millions de fois. C'est un engouement dont le milliardaire se passerait bien. Toute notoriété n'étant pas bonne à prendre. 

Bill Gates "savait" pour la pandémie

Tout commence lors d'un discours prononcé par Bill Gates lors d'une conférence en 2015 à Berlin. L'homme qui vaut 100 milliards y expliquait qu'une pandémie incontrôlée pourrait être catastrophique pour l'humanité. "Nous ne sommes pas prêts, il faut se préparer", indiquait-il en prenant pour exemple le virus Ebola qui ravageait à l'époque certains pays du continent africain. 

À lire aussi
Un bébé dans une maternité de Singapour (illustration) Singapour
Coronavirus : à Singapour, un bébé naît avec des anticorps contre la Covid-19

Ressorti dans le contexte actuel, certains y voient une manipulation, un coup préparé par le fondateur de Microsoft avec comme QG secret sa fondation humanitaire créée en 2000 avec sa femme Melinda. Pour les théoriciens du complot, cette vidéo prouve tout. Que Bill Gates savait, et s'il savait c'est parce que c'est peut-être lui qui l'a créé en laboratoire pour vendre le vaccin. 

Des propos assez délirants, mais voilà pourquoi Bill Gates est devenu un fantasme pour conspirationistes désoeuvrés en temps de pandémie. Récemment, l'AFP a dû démontrer cette intox qui indiquait que le milliardaire avait rencontré Macky Sall, le président sénégalais pour faire tester le vaccin contre le Covid-19 à Dakar.

La cible des anti-vaccins

En fait, il s'agit d'une vidéo datant de septembre 2016 à Montréal, en marge d'une réunion contre le Sida. Elle a été partagée plus de 2.000 fois en 24 heures. Autre facette du complotisme, Bill Gates est aussi le cauchemar des anti-vaccins. Il est l'un des hommes les plus riches de la planète, son organisation est la première organisation philanthropique au monde, et il s'en sert pour lancer et promouvoir des campagnes de vaccination

Aux États-Unis, mais également en Europe, il y a de très fortes oppositions. À Washington on parle même d'un lobby anti-vaccins, et on retrouve certaines de ces personnes derrière de nombreuses fake news concernant Bill Gates. De plus, depuis que le milliardaire critique la politique sanitaire de Donald Trump, il s'attire les foudres de la droite et de l'extrême-droite américaine, particulièrement adepte des intox sur les réseaux sociaux.

Donc non, Bill Gates n'a pas trouvé le vaccin contre le nouveau coronavirus, et il n'en est pas à l'origine. Il est parfois bon, finalement comme pour les ordinateurs, de faire une mise à jour régulière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Bill Gates
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants