1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Confinement : attestation, rayon, transports… Tout savoir pour se déplacer
2 min de lecture

Confinement : attestation, rayon, transports… Tout savoir pour se déplacer

Les déplacements depuis et vers une région confinée ne seront plus possibles, et les attestations font leur grand retour.

Des contrôles pendant le premier confinement (illustration)
Des contrôles pendant le premier confinement (illustration)
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Confinement : attestation, rayon, transports... Tout savoir pour se déplacer
02:25
Thomas Prouteau
Journaliste

16 départements sont confinés pendant un mois, soit 21 millions de Français touchés. Les activités extérieures sont autorisées dans un rayon de 10 km autour de son domicile sans notion de durée. L'État fait appel à la responsabilité de tout à chacun.

C'est donc le retour de l'attestation, ou plutôt des attestations. D'abord, l'attestation de sortie. Même si aucune limite de temps n'est imposée pour sortir, on suppose que cela servira à vérifier votre adresse. Là où ça devient un peu kafkaïen, c'est qu'il faudra, en théorie, en remplir ou en générer une pour chaque motif de sortie. C'est en tout cas ce que nous dit le ministère de l'Intérieur ce vendredi 19 mars. Cela s'ajoutera l'attestation professionnelle, pour aller travailler. Ainsi que l'attestation scolaire, pour aller chercher les enfants à l'école. N'en jetez plus.

Pas de déplacements depuis et vers les régions à risques

La tolérance sera d'un rayon de 10 km dans les régions concernées, sans limite de temps, pour les promenades en plein air et la pratique du sport individuelle. C'est la nouveauté de ce vrai-faux confinement : aucune limite de temps en dehors de chez vous, tout du moins jusqu'au couvre-feu à 19 heuresJean Castex a souligné qu'il ne s'agissait pas d'en profiter pour aller faire des barbecues chez les amis ou s'agglutiner dans des parcs, mais bien de respirer. Reste à voir comment cela sera à la fois respecté et contrôlé...

Si vous souhaitez quitter l'un des départements confinés, ce n'est possible qu'avec un motif impérieux : soutien à une personne de votre famille, garde d'enfant, obsèques, travail... On devrait retrouver la même liste de dérogations qu'en novembre. Cela vaut aussi dans l'autre sens : pour aller vers les régions et département confinés. En revanche, pas de limite aux déplacements entre départements confinés.

À lire aussi

Si on sort des clous, les amendes seront salées. D'abord 135 euros, on ne change pas le tarif, puis 200 en cas de récidive, et 3.750 euros pour trois infractions en trois jours. Reste à voir quelle sera l'intensité des contrôles et comment ils seront ciblés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/