1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Confinement : quelles modalités pour se déplacer dans les départements concernés ?
2 min de lecture

Confinement : quelles modalités pour se déplacer dans les départements concernés ?

À partir de vendredi minuit et pour 4 semaines, 16 départements dont ceux de l'Île-de-France et des Hauts-de-France, seront confinés.

Jean Castex lors de sa conférence du 18 mars 2021
Jean Castex lors de sa conférence du 18 mars 2021
Crédit : Martin Bureau / POOL / AFP
Capucine Trollion & AFP

C'est désormais officiel : 16 départements vont être confinés à partir de vendredi minuit pour "au moins" un mois, 7 jours sur 7. Outre l'Île-de-France, sont concernés : tous les départements composant les Hauts-de-France ainsi que les départements des Alpes-Maritimes, de la Seine-Maritime et de l'Eure, a indiqué Jean Castex ce 18 mars lors de sa conférence de presse. 

Dans ces 16 départements, il sera possible de se promener ou faire du sport en journée, avec une attestation, dans un rayon de 10 km autour de chez soi, "sans aucune limitation de durée". C'est donc le retour de l'attestation de déplacement dès ce samedi pour quatre semaines et cela sept jours sur sept. Cependant, les déplacements inter-régionaux seront interdits sauf motifs impérieux ou professionnels. 

"S’agissant des commerces, [...] seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir" mais la notion sera "étendue aux livres et à la musique, ce qui permettra aux libraires et aux disquaires de rester ouverts", a décrit Jean Castex. Et "toutes les entreprises, toutes les administrations qui le peuvent" doivent pousser au télétravail, en gardant la possibilité d'un jour sur place", a annoncé le premier Ministre en demandant "au moins 4 jours" de télétravail par semaine.

Le début du couvre-feu décalé à 19 heures

Outre ces annonces, Jean Castex a précisé que le début du couvre-feu est décalé de 18h à 19h en métropole dès ce samedi. Cet ajustement (...) concernera tous les départements et pas seulement" ceux "soumis (aux) mesures renforcées" pour freiner la circulation du virus, a précisé le chef du gouvernement, pour qui "ce choix de moins restreindre les possibilités de sortir de chez soi doit cependant s'accompagner d'une vraie vigilance" de la part de la population.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/