1 min de lecture Sécurité

Confinement : 160.000 forces de l'ordre mobilisées pour le 1er week-end des vacances

INVITÉ RTL - Laurent Nunez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, a annoncé sur RTL que les contrôles seraient renforcés dès vendredi 3 avril pour faire respecter le confinement en ce premier week-end de vacances scolaires pour la zone C.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Laurent Nunez était l'invité de RTL du 3 avril 2020 Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Marie Zafimehy

"Le virus ne part pas en vacances." C'est le mantra répété par le gouvernement depuis quelques jours, alors que la zone C s'apprête à entamer la première semaine de vacances de printemps ce vendredi 3 avril. Anticipant une augmentation du nombre de tentatives de violations des mesures du confinement, Laurent Nunez, secrétaire d'État auprès du ministère de l'Intérieur a indiqué sur RTL que les contrôles seraient renforcés : 160.000 policiers et gendarmes seront déployés sur le territoire dès vendredi 3 avril.

Même en période de vacances scolaires, "on ne peut pas quitter son domicile pour se rendre dans un lieu de villégiature ou dans une résidence secondaire", a rappelé le secrétaire d'État. Braver cette interdiction constitue une infraction qui si elle est récidivée, peut mener à une peine de 6 mois de prison et 3.700 euros d'amende. Les vacanciers téméraires qui seraient attrapés sur leur trajet seront priés de retourner à leur domicile. Et pour celles et ceux qui voudraient tenter leur chance en repoussant leur départ : "Les contrôles se poursuivront la semaine prochaine", a insisté Laurent Nunez, y compris la nuit. 

En cas de contravention, "ce sont évidemment les adultes qui seront verbalisés" et non les enfants, a expliqué Laurent Nunez. Contrairement à une infraction routière, pour laquelle seul le conducteur est sanctionné, "l’ensemble des personnes (adultes) dans le véhicule seront verbalisées". La violation des mesures du confinement "est une infraction d'une autre catégorie", a justifié Laurent Nunez.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Ministère de l'Intérieur Gendarmerie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants