1 min de lecture Coronavirus

Les infos de 8h - Coronavirus : les sanctions durcies en cas de non-respect répété du confinement

Le non-respect des mesures de confinement pourrait désormais être puni de 3.700 euros d'amende et de 6 mois de prison.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 8h du 22 mars 2020 Crédit Image : AF¨ | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Benoît Collet

Samedi 21 mars à l'Assemblée nationale, Nicole Belloubet a annoncé un durcissement des sanctions en cas de non-respect des mesures de confinement, en plus de l'amende de 135 euros déjà effective pour les personnes contrôlées qui ne sont pas munies de leur attestation de sortie.

Si, en en 30 jours, 4 violations aux règles de confinement sont constatées par les forces de police, alors les contrevenants pourraient désormais s'exposer à une amende de 3.700 euros d'amende et jusqu'à 6 mois de prison. C'est ce que prévoit le projet d'amendement de la Garde des sceaux.

La ministre a ainsi requalifié en délit le non-respect des consignes de confinement. "Les peines pourront aussi s'assortir de travaux d'intérêt général ou de suspension de permis, à l'appréciation du juge", a détaillé la garde des sceaux. Plusieurs élus de l’opposition ont jugé ces mesures disproportionnées, voire “invraisemblables”.

À écouter également dans ce journal

Bordeaux - 6 malades du coronavirus du Haut-Rhin ont été transférés au CHU de Bordeaux, le 21 mars afin de soulager les hôpitaux alsaciens. Un avion militaire a été affrété spécialement pour l'opération.

Soignants - Colères des infirmières à domicile de Sarre-Union, en Moselle. Après avoir commencé à ressentir des inquiétants symptômes, l'une d'elle a reçu dans la semaine du 16 mars une facture de 83 euros pour les masques de protection utilisés dans le cadre de son travail. Depuis le début de l'épidémie elles s'occupent de 160 patients par jour à domicile.

À lire aussi
Manchester en plein confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus Angleterre
Coronavirus : décès d'un enfant de 5 ans en Angleterre

Italie - Dans le pays, le bilan s'aggrave de jour en jour. Près de 800 personnes sont mortes le 21 mars. Le soir même, Giuseppe Conte a annoncé la fin de toutes les activités économiques non essentielles. En Lombardie, épicentre de l'épidémie, il est désormais interdit de faire du sport en extérieur et la prise de température est obligatoire à l'entrée de tous les commerces encore ouverts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants