1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Gilets jaunes" : "Il n'y a pas eu de provocation de la police", assure Laurent Nunez
1 min de lecture

"Gilets jaunes" : "Il n'y a pas eu de provocation de la police", assure Laurent Nunez

INVITÉ RTL - Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur a répondu aux questions des auditeurs après les violences survenues samedi 1er décembre en marge des manifestations des "gilets jaunes".

Laurent Nunez, invité de RTL le 3 décembre 2018
Laurent Nunez, invité de RTL le 3 décembre 2018
Crédit : RTL
"Gilets jaunes" : "Il n'y a pas eu de provocation de la police", assure Laurent Nunez
00:01:02
"Gilets jaunes" : état d'urgence, "fake news", police... Laurent Nunez répond aux auditeurs
00:13:29
"Gilets jaunes" : état d'urgence, "fake news", police... Laurent Nunez répond aux auditeurs
00:13:30
Yves Calvi & Clarisse Martin

Deux jours après les violences survenues à Paris et en régions au cours des manifestations des "gilets jaunes", samedi 1er décembre, certaines "fake news" et théories du complot prospèrent dans la confusion qui a régné au cours de cette journée-là. Invité de RTL ce lundi, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nuñez, a répondu aux questions des auditeurs et internautes de RTL.

Pour l'un d'eux, Denis, c'est la police qui a provoqué les manifestants et donc conduit aux heurts et violences vus sur les nombreuses images. Un fait que Laurent Nuñez réfute avec fermeté. "Il n'y a pas eu de provocation. La police, samedi, elle était en train de protéger, d'accueillir les manifestants sur les Champs-Élysées", répond-il. "C'est presque insultant pour le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur que je suis d'entendre des choses comme ça", poursuit-il.

"Le rôle de la police républicaine, le rôle des gendarmes, c'est au contraire d'encadrer les manifestations, permettre la liberté d'expression", rappelle le secrétaire d'État, selon lequel, samedi 1er décembre sur les Champs-Élysées, ce sont des groupes qui "se sont projetés sur le barrage", des "centaines d'individus" qui "ont jeté des projectiles".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire