1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bonne année 2021 : pourquoi l'année commence le 1er janvier ?
2 min de lecture

Bonne année 2021 : pourquoi l'année commence le 1er janvier ?

L'année n'a pas toujours commencé le 1er janvier en France, c'est même relativement récent dans l'Histoire.

Un calendrier (illustration)
Un calendrier (illustration)
Crédit : Pxhere
Questions au saut du lit du 2 janvier 2021
03:57
Jean-Baptiste Giraud - édité par Paul Turban

L'année 2021 vient de débuter. Pourtant, il est facile de constater que rien n'a vraiment changé entre le 31 décembre 2020 et aujourd'hui, pas même le climat, qui pourrait expliquer de tourner une page dans notre calendrier. Alors, depuis quand le 1er janvier marque-t-il le début de l'année ? 

Réponse 1) C’est l’édit de Roussillon promulgué en aout 1564, qui fixe le début de l’année en France au 1er janvier. 

Réponse 2) C’est Charlemagne qui fixe le début de l’année au 1er janvier, en 800 tout rond, lors de son sacre comme Empereur à Rome. Il veut ainsi simplifier les démarches administratives, dans les pays réunis au sein de l’Empire carolingien.

Réponse 3) C’est le Pape Grégoire XIII qui impose le 1er janvier comme début de l’année, en même temps qu’il impose en 1582 le nouveau calendrier qui va porter son nom, le calendrier grégorien. 

La France en avance sur le Saint-Siège

À lire aussi

La bonne réponse est la réponse 1. C’est bien en 1564 et pas avant que le 1er janvier devient officiellement le premier jour de l’année, en France. La mesure figure dans l’édit de Roussillon signé par Charles IX, mais elle n’est réellement appliquée qu’à partir du 1er janvier 1567.

Avant, et bien avant, c’était un peu n’importe quoi : sous les Capétiens par exemple, donc, à partir de l’an 1000, le début de l’année tombe.. le jour de Pâques ! Du point de vue chrétien, c’est assez logique, puisque c’est la date de la résurrection du Christ, mais d’un point de vue administratif, c’était diablement compliqué si je puis dire, puisque la fête de Pâques est mobile, elle peut tomber entre le 22 mars et le 25 avril !

Sous Charlemagne, le début de l’année ne tombe pas non plus le 1er janvier. Charlemagne était un empereur très chrétien, et fort logiquement, il décide de faire démarrer l’année civile en partant du jour de Noël, jour de la naissance du Christ. Là aussi, c’est logique, mais résultat, les derniers jours du mois de décembre sont rattachés à une autre année, pas simple non plus.

Finalement, le 1er janvier deviendra le premier jour de l’année civile dans toute la chrétienté en 1582, quand le bon pape Grégoire XIII imposera son nouveau calendrier, destiné à corriger les erreurs du calendrier julien qui remontait à Jules César, d’où le nom. Charles IX avec l’édit de Roussillon n’a fait que devancer le pape. Mais avant lui un autre souverain, et pas des moindres, Charles Quint, qui règne alors sur l’Espagne, une partie de l’Allemagne, de l’Italie et des Pays Bas, avait décidé aussi de fixer le début de l’année civile au 1er janvier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/