2 min de lecture Jean-Marie Bigard

Bigard, Cluzet, Bedos... Les artistes feraient-ils mieux de se taire ?

DÉBAT - Alors que Jean-Marie Bigard a insulté le ministre de la Santé Olivier Véran au sujet de la gestion de l’épidémie de coronavirus en France, "Les Auditeurs ont la Parole" s'interroge sur la légitimité des prises de position de certains artistes.

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les artistes feraient-ils mieux de se taire ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud édité par Florise Vaubien

Les artistes ont toujours pris la parole, mais dans les années 70 et 80, ils le faisant différemment. On pense notamment à Simone Signoret, Yves Montand ou encore Guy Bedos qui ont défendu de nobles causes. De nos jours, les prises de position se font parfois de manière plus virulente. 

La dernière en date : Jean-Marie Bigard qui a insulté Olivier Véran dans une vidéo postée sur Twitter vendredi 25 septembre. "Alors que les artistes ne jouent plus, c'est au tour de nos amis restaurateurs de sombrer encore un peu plus... Face aux nouvelles restrictions. D'où il sort ce c.....d", avait-il lancé à l'adresse du ministre de la Santé. "Les Auditeurs ont la Parole" s'interroge : les artistes devraient-ils se taire ? Leurs prises de position sont-elles trop polémiques ? 

Pour Marie-Hélène, les artistes sont devenus plus violents. L'auditrice se remémore une émission "7sur7" lors de laquelle Michel Sardou, invité sur le plateau, avait juste menacé de quitter l’antenne. Elle déplore une époque où les artistes donnaient une opinion, sans violence et sans faire de la provocation. 

La violence engendre la violence

Marie-Ève
Partager la citation

Marie-Ève tient de son côté à préciser que "nous sommes passés aux réseaux sociaux". Phénomène qui, selon elle, "engendre une violence et une vulgarité qui ne s’arrête plus". La jeune femme estime que les artistes en profitent parfois "de façon exagérée". 

À lire aussi
Jean-Marie Bigard à Paris, en 2014. Jean-Marie Bigard
Présidentielle 2022 : Jean-Marie Bigard jette l'éponge

"Bigard se prétend bientôt président de la République : il se permet des choses absolument inacceptables, et insulter les membres du gouvernement ne va pas servir sa cause", juge-t-elle. Dans un contexte de vives tensions, l’auditrice note que "s’insulter entre artistes n’est pas utile" et regrette "la manière" de s'exprimer "qui n’est pas toujours très intelligente". 

"C’est dangereux car beaucoup de gens les suivent, les admirent et les respectent : la violence engendre la violence et les insultes engendrent les insultes", ajoute-t-elle. Et de renchérir : "si nos artistes populaires se mettent à s’insulter entre eux, ou à insulter les membres du gouvernement, le débat n’avancera pas". 

On assiste au naufrage et à la dérive de Bigard

Jean-Marc Dumontet, propriétaire de plusieurs théâtres à Paris
Partager la citation

Jean-Marc Dumontet, propriétaire de plusieurs théâtres à Paris, estime de son côté que "les artistes sont des citoyens comme les autres". "Ils ont le droit de parler, mais certains se réfugient dans des propos orduriers et on assiste avec tristesse au naufrage et à la dérive un peu pathétique de Bigard", juge-t-il, tout en rappelant l’importance que les artistes se mobilisent pour faire avancer des causes. 

"Il y a une accélération" de ce phénomène, notamment "en raison des réseaux sociaux et à la montée en puissance des médias, à l'affût de ce genre d’information polémique", explique M. Dumontet. Il reconnaît qu’il est désormais "dangereux et difficile pour les artistes de prendre la parole". Il a par ailleurs salué la tribune "romantique" de Nicolas Bedos : "mais ce n’est pas le même combat que celui de Bigard, qui est en pleine dérive : Nicolas Bedos est engagé, il a du propos et du sens".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marie Bigard Olivier Véran Twitter
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants